vendredi 21 juillet 2017

Dominion of the Fallen, tome 1 : La Chute de la Maison aux Flèches d'Argent de Aliette de Bodard





Titre Original : The House of Shattered Wings
Année de sortie : 2017
Éditeur : Fleuve
Nombre de pages : 508
Genres : Uchronie, Urban fantasy, Post-apocalyptique




Résumé :

Paris n’est plus que ruines et décombres, après la Grande Guerre qui a opposé les Maisons qui règnent sur la capitale française. Les Maisons elles-mêmes ont perdu tout ce qui faisait leur gloire et sont tombées en décadence.
Séléné a dû prendre, sans y être préparée, la tête de la Maison aux Flèches d’Argent. Pour l’heure, Notre-Dame et les bâtiments alentours restent un abri sûr, protégés par des sorts puissants. Mais les Maisons rivales veillent, prêtes à s’engouffrer dans la moindre faille pour détruire Flèches d’Argent, au risque de briser l’équilibre de la cité.
Lorsqu’un nouvel ange déchu, Isabelle, arrive sur terre, Séléné se précipite à son secours pour empêcher qu’on lui vole ses pouvoirs. C’est là qu’elle se bat contre Philippe, un membre du gang Mamba rouge. Impressionnée par les pouvoirs de ce dernier, Séléné le retient prisonnier au sein de Flèches d’Argent avec Isabelle. Mais la maîtresse de Flèches d’Argent n’a aucune idée de ce qu’elle a fait entrer au sein de sa maison : Philippe va devenir le vecteur de la libération d’une terrible malédiction…

Mon avis :

Un premier tome qui peut se lire comme un one-shot dans le sens ou l'intrigue est terminée mais qui fait parti d'une série dont la suite sera publiée un jour j'espère.
J'ai bien aimé ma lecture, elle était originale et distrayante, mais ça n'a pas été un coup de coeur non plus, parce que j'ai eu un peu de mal à me positionner dans l'histoire et à prendre un parti.

On est en effet bien loin de l'urban fantasy classique, même si on reconnait autant notre monde que dans les Kate Daniels ou les Meg Corbyn.
Ici le changement par rapport à notre monde date du début de la première guerre mondiale. Jusqu'ici les surnaturels vivaient secrètement, se cachant des humains. Mais une espère en particulier nommée les Déchus, d'anciens anges qui ont perdu la mémoire et qui se retrouvent brusquement sur terre avec des résidus de leurs pouvoirs, a c'est mise en guerre Maison contre Maison ... Et leurs guerre à décimé le monde, ne laissant que des ruines fumantes sur la quasi totalité du territoire. 
Depuis les humains et les autres surnaturels survivent comment ils peuvent, se liant aux famille ou les évitant, suivant leurs choix. La paix est revenu mais la tension existe toujours entre les différentes familles existent toujours.

Dans ce tome nous suivons une maison, appelée la Maison aux Flèches d'Argent, qui occupe toute l'ile de la Cité (ou ce qu'il en reste). Elle est sur le déclin, car à l'origine elle était la maison mère, la première qui a été créée, par le Déchu original. Mais ce déchu a disparu, laissant sa maison gérée par ses héritiers qui ont bien du mal à la faire tenir debout.

C'est un récit ou il n'y a pas vraiment de "gentil" mais ou tout le monde à un coté sombre, du coup c'est vrai que c'est pas évident de se trouver un camp dans l'histoire.
On pourrait croire qu'il est évident qu'on doit soutenir la Maison aux Flèches d'Argent, mais elle a aussi de gros cotés injustes et mauvais quand on la voit par les yeux des autres protagonistes, son passé est sans doute un des plus noirs de l'histoire. Sans parler qu'on commence l'histoire dans les yeux de personnages qui ne l'aiment pas du tout, du coup c'est difficile de s'attacher à elle. Pendant un long moment je ne ne savais pas vraiment si je devais la considérer comme la victime ou l’oppresseur, si je devais me réjouir de ses problèmes ou compatir.

C'est ce coté la qui m'a laissé un petit peu de coté car du coup je n'avais pas d'attachement particulier à la Maison, et c'est vrai qu'a certains moments, surtout au début, je n'étais pas vraiment intéressée par ce qui allait lui arriver. Heureusement ce sentiment à progressivement disparu mais plus par l'interet de l'histoire et par curiosité que par émotion. 
Il y avait aussi le fait que j'avais bien plus envie de connaitre le passé de ces personnages que de découvrir ce qui se cachait dans les magouilles du présent. En fait ce qui nous tiens le plus c'est vraiment de découvrir le passé et l'Histoire de la Maison et du monde, du coup on a un peu l'impression que tout le monde vit dans le passé, dans l'ombre de leur gloire, tout pour ne pas voir les horreurs du quotidien.
Et ce coté la a fait que j'avais un peu de mal à vraiment m'attacher sentimentalement aux personnages. Ils étaient certes intéressant mais toujours plus du coté curiosité que émotion, un problème récurant.

Pour ce qui est des points plus positifs, l'imaginaire est bien original, que ça soit la façon de traiter les anges (qui n'en sont pas vraiment mais plus des mages en fait), que les autres surnaturels présents (mythologie vietnamienne par exemple). C'est un des points qui m'a le plus plu dans ce livre en fait. Parce qu'en dehors de leur nom et de ce qu'on s'imagine qu'ils sont, on n'a pas vraiment affaire à des anges, ils n'ont pas d'ailes, ils n'ont aucun rapport avec dieu ou autre.
Un autre point que j'ai adoré c'est l’atmosphère du livre. On est vraiment en mode survie ici, la vie est dure, et ça se sent. Malgré les efforts des "dirigeants" on sent les ressentiments et les haines diverses entre les différents personnages et les Maisons. En fait elles se dévoilent petit à petit.
Je pense que c'est cette atmosphère qui me donnait vraiment envie d'en savoir plus aussi, on sent qu'il y a tellement de secrets cachés et des vielles rancunes enfouies.

Au final un livre qui m'a vraiment intéressé, mais qui m'a aussi un peu laissé sur le coté, je ne me suis pas vraiment sentie impliquée dans l'histoire. Bon on ne peux pas non plus dire que ce défaut m'a gâché ma lecture mais j'ai quand même eu l'impression de ne pas l'apprécier autant que j'aurais pu vu l’intérêt du reste.

16/20

lundi 17 juillet 2017

C'est lundi... que lisez-vous? #80


Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Galleane repris la relève depuis.



On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?


Qu'ai-je lu la semaine passée ?




 Que suis-je en train de lire en ce moment ?


Que vais-je lire ensuite ?


Et voila ma semaine telle que je l'imagine même si comme d'habitude je vois bien plus gros que ce que je serais capable de lire !

mercredi 12 juillet 2017

Blog en mode Vacances


Salut à tous !

Vu le peu de temps que j'arrive à dégager en se moment pour aller devant mon pc et vous parler de mes lectures, j'ai décidé qu'il était mieux de mettre le blog en mode Vacances.

(surtout qu'un de nos 2 PC familiaux est tombé en panne ce matin, et du coup on est tous à devoir se partager celui ci, ce qui réduit d'autant plus mon temps dessus)

Les vacances se passerons en deux parties :

- Jusqu'au 10 aout environ : je continuerais à poster quelques chroniques des livres qui m'auront le plus marqués, ainsi que les "C'est lundi" surement, mais juste moins régulièrement que d'habitude.

- Du 10 aout au 5 septembre : je serais absente et je n'aurais pas accès à internet (ou du moins de façon bien plus aléatoire, du coup je préfère ne rien promettre) donc normalement il n'y aura plus du tout de publications sur cette période.

Voila pas besoin d'en dire beaucoup plus, j'espère que vous profitez de vos vacances autant que moi, du beau temps du moins pour ceux qui n'en ont pas !!




mardi 11 juillet 2017

Avis en Vrac #47 : Margaret Weis et Tracy Hickman, Jack Campbell, Lindsay Buroker et Nalini Singh

Salut à tous !

Une fois encore je vais vous faire une série de chroniques dans un seul billet !
  


Légendes de Dragonlance, tome 3 : L'épreuve des Jumeaux
de Margaret Weis et Tracy Hickman
Année de sortie : 2009
Éditeur : Milady
Nombre de pages : 380
Genre : Fantasy


Une fin à la hauteur des autres tomes de la série, vraiment très sympa, bien qu'un cran en dessous du précédent.

L'histoire reprends la ou elle c'était arrêté, Raistlin et Crysania ont toujours pour but de confronter la reine des ténèbres dans le but de prendre sa place. Caramon et Tass de leur coté, après avoir utilisé l'artefact se retrouvent dans le futur. De la ils voient les conséquences directes de cette bataille ... De retours dans le passé Caramon se rend compte il devra aller jusqu'au bout pour empêcher son frère d'arriver à ses fin, quitte à mettre sa vie en jeu ...

C'est vraiment une super fin parce que jusqu'à la dernière page on n'a aucune idée de comment ça peut se terminer. Premièrement parce qu'aucun des deux personnages principaux ne nous dévoile vraiment son plan dans les détails avant qu'on arrive au moment fatidique, mais aussi parce que les retournements de situations sont nombreux et nous prennent de court la plupart du temps.

C'est amplifié ici par le fait que Raistlin est vraiment un personnage complexe et qu'on a toujours autant de mal à le cerner. Tantôt il semble pencher vers le coté raisonnable et bon mais quelques pages après il reprends son masque implacable. D'autant plus qu'on ne sait pas du tout lequel des deux visage est le vrai. Mais je pense qu'il y a un peu des deux en lui et que lui même ne sait pas vraiment ou il doit aller. C'est pour ça qu'il continue son plan fou tout au long de cette trilogie en fait, parce que c'est son seul point de mire, la seule chose qu'il sait qu'il a une chance de réussir. Ces intentions sont bonnes dans le fond, vu son pouvoir il essaye d'aller dans la direction qui lui semble la plus à même de réussir sur le long terme.

J'ai bien aimé aussi l'évolution de Caramon, avant il oscillait entre une totale dépendance vis à vis de son frère et une haine qui le dévorait. Et maintenant il commence vraiment à prendre son propre avis à trouver sa balance.
Par contre je suis un peu déçue de Crysania, elle est un peu trop linaire comme personnage, elle n'offre finalement pas du tout de changement entre le personnage du tout début de la trilogie et maintenant, elle n'évolue pas du tout. 

Au final je dirais quand même que j'ai un peu moins aimé ce tome que le précédent, parce que je n'ai pas retrouvé le tendre Raistlin qu'on voyait quand même avant et qui était absent ici. On est du coup bien plus de coté de Caramon.
Je l'ai quand même bien aimé et je trouve qu'il offre un bon final.

16/20



La flotte perdue, tome 5 : Acharné
 de Jack Campbell
Année de sortie : 2010
Éditeur : L'Atalante
Nombre de pages : 384
Genre : Science-fiction


Toujours aussi sympa cette série, j'ai vraiment hâte de lire le suivant (et dernier) maintenant !

L'histoire commence alors que la flotte essaye de libérer des prisonniers de l'alliance sur une base ennemie. Alors qu'ils pensaient avoir plus ou moins fait un gros vide chez les Syndic, du moins le temps pour les autres vaisseaux de se rassembler quelque part et de revenir, ils découvrent à leur plus grand désarroi qu'en fait non, une grosse flotte, plus grosse que la leur est à leur trousse, et les attends un peu plus loin sur leur chemin vers leur camp qui semble pourtant si proche ...

J'ai trouvé que ce qui m'avait énervé dans le tome précédent passait mieux ici. Pour ceux qui auraient loupé ma précédente chronique, je n'aimais pas le fait que Rione réagisse comme une adolescente pour ce qui touche à sa relation avec Geary. Mais ici ouf, on oublie ce coté la, il est vraiment moins marqué, et en plus la situation évolue sur ce point ce qui est aussi un soulagement.
La situation avec Desjani ne change pas non plus, et c'est un bon point, au moins elle ne pollue pas le reste de l'histoire.

C'est toujours aussi sympa de voir toutes les tactiques mises en œuvre dans cette série, la façon de planifier les combats et de réagir à l'engagement, vraiment intéressant à lire et très visuel je trouve. C'est un des gros points forts de cette série, on n'est jamais perdu dans les combats, et pourtant ils mettent en œuvre une grosse flotte avec de nombreux vaisseaux. Toujours aussi maitrisé, et l'auteur arrive à nous apporter une évolution qui fait qu'on n'a vraiment pas l'impression de lire toujours le même livre.

On se rapproche vraiment à très grands pas de la fin et ça se sent. Vous me direz tant mieux vu qu'on est sur l'avant dernier tome, mais du coup j'ai vraiment hâte de voir ou tout ça peut mener !

16.5/20



Fallen Empire, book 8: End Game
de Lindsay Buroker
Année de sortie : 2016
Éditeur : Createspace
Nombre de pages : 362
Genre : Science-fiction


Et voila enfin la fin de cette série. Décidément je l'ai vraiment lu très rapidement, car chaque tome était un plaisir. Mais j'étais quand même vraiment contente d'arriver enfin à la fin, car si les personnages étaient vraiment très sympathiques à suivre, les péripéties commençaient à devenir un peu répétitives à force.

Je sais que je me répète (mais sur une série aussi longue c'est obligé) mais pour moi la grosse réussite de cette série se sont les personnages. Et ça m'a limite rendu triste de voir toutes ses intrigues et les relations entre eux prendre fin.
Bien sur il y a des évolutions par rapport au tome précédent. Notamment l’interaction entre Jelena et Leonidas, qui doit vraiment se développer depuis zéro, avec en plus le fait qu'elle a été élevée pendant un temps avec des Starseers qui sont les ennemis des cyborg du coup tout ça part très froidement.
D’ailleurs je pense que l'auteur c'est vraiment bien amusé à imaginer la confrontation de cette petite fille avec ce grand bonhomme taciturne et sérieux. Il y a des scènes qui m'ont fait à la fois pleurer de rire et pleurer tout court (bon j’exagère un peu mais vous imaginez la chose). Finalement ils vont très bien ensemble !

Je pense qu'ils vont tous me manquer au moins un peu, même si je sais qu'il y a d'autres livres dans l'univers ou on les retrouve aussi.

Au final ce dernier tome est vraiment à l'image de la série, plein de fun, d'action et finalement il fini de façon très ouverte et positive. On imaginerais bien leurs aventures continuer car en dehors du fait qu'ils ont tous rempli leurs objectifs, la fin n'est pas différente de celles des tomes précédents.
Elle n'est pas particulièrement grandiose mais il se passe quand même vraiment pas mal de choses avant d'en arriver au bout.

Un bon dernier tome d'une série que je ne regrette pas du tout d'avoir commencé.

16.5/20



Psy-Changeling Trinity, book 1: Silver Silence
de Nalini Singh
Année de sortie : 2017
Éditeur : Berkley Books
Nombre de pages : 464
Genre : Romance paranormale


Bienvenue à Moscou pour cette suite de Psy-changeling qui est en fait un nouveau départ.
Ce tome est totalement dans l'esprit des précédents si on ne m'avait pas dit que c'était une nouvelle série je n'aurais surement pas remarqué la différence. C'est toujours aussi bon donc, un plaisir à lire.

Nous suivons donc Silver Mercant, l'héritière de la fameuse dynastie. Malgré le fait que Silence soit tombé elle le respecte toujours, car elle ne peux pas espérer vivre sans. Elle fait le rencontre de Valentin Nikolaev, alpha des ours de StoneWater, qui est bien déterminé à la faire craquer car il la trouve tout simplement fascinante et son ours ne veut pas la laisser partir..
Jusqu'ici leur relation n'avait pas beaucoup évolué mais un jour Valentin s'aperçoit qu'elle a été empoisonnée et lui sauve la vie. Il semblerait que quelqu'un ai réussi à s'infiltrer dans son appartement pourtant sous haute surveillance pour empoisonner ses réserves de nourritures.

Dans l'urgence il est prit comme décision de faire temporairement déménager Silver chez les ours ou ils pourront assurer sa protection le temps que l'enquête avance (car toute le clan Mercant avait accès à son appartement et il n'est pas exclu qu'il y ai une taupe), l'occasion pour Valentin de vraiment tenter de la faire changer d'avis sur Silence ...

Ce que j'ai bien aimé c'est comme toujours l'importance de l'histoire principale. Il y a de nombreux retournements de situation, on n'a pas le temps de s'ennuyer une seule seconde.
Et c'est pareil pour la romance, ce n'est pas une histoire simple et les obstacles sont nombreux entre nos deux personnages avant d'arriver à la paix et la félicité.

Bon, si je devais donner un petit points qui m'a un peu énervé au début, c'est le manque d'explication sur Silver. On sait qu'elle ne veut pas sortir de silence mais pourquoi? Pas de réponse avant de dépasser la moitié du livre. Du coup avant de savoir pourquoi je ne comprenais pas du tout ses motivations et j'avais l'impression que c'était juste un moyen de rajouter du contenu au niveau de la romance de façon artificielle. Si au moins ça avait été présenté comme un mystère qui nous donne envie de savoir ses raisons, j'aurais compris, mais la on ne fait que passer dessus dans y revenir et du coup ça m'a moins plu. Mais j'aurais du savoir depuis le temps que l'auteur n'est pas du genre à faire ce genre d'erreur de débutant, ce n'est pas du tout ce que j'avais imaginé et je suis bien contente d'avoir dépassé ce petit coup de doute du début.

Pour le reste c'était vraiment une super lecture, j'ai adoré Valentin, il est d'une patience phénoménale mine de rien. Il ne baisse jamais les bras c'est vraiment un personnage formidable.
J'ai vraiment bien aimé découvrir les ours aussi, ça change des loups et des félins, une autre organisation avec suffisamment d'originalité pour bien se démarquer de la première série.

Bref ce tome était à la hauteur de tous les autres, j'aime toujours autant cette série et je lirais les suivants avec plaisir !

17/20

Challenge :

lundi 10 juillet 2017

C'est lundi... que lisez-vous? #79

Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Galleane repris la relève depuis.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?

Qu'ai-je lu la semaine passée ?
 
 

 
 Que suis-je en train de lire en ce moment ?
 
 
 
 
 
Que vais-je lire ensuite ?
 
 


Une semaine assez variée donc, je prévois de la fantasy avec la dernière série de Pierre Pevel que je n'ai pas encore lu, du fantastique, de la romance historique et paranormale, et deux fin de séries !
 

mardi 4 juillet 2017

Avis en Vrac #46 : Sophie Jomain, Roxane Dambre, Lindsay Buroker et Thomas E. Sniegoski

Salut à tous !
Une fois encore je vais vous faire une série de chroniques dans un seul billet !




Felicity Atcock, tome 1 : Les anges mordent aussi
de Sophie Jomain
Année de sortie : 2011
Éditeur : Rebelle
Nombre de pages : 299
Genre : Urban fantasy


Autant le dire directement : je n'ai pas vraiment aimé ce tome. Si c'était une première lecture j'aurais surement abandonné la série après celui ci, mais heureusement c'est une relecture et je sais que j'avais apprécié la suite, du coup je compte continuer quand même.

Felicity est une jeune femme tout ce qu'il y a de plus normal, si ce n'est qu'elle sait depuis toujours que les être surnaturels existent, car sa tante est une vampire.
Un jour elle accepte de conduire une de ses amies qui a un rancard dans une des boites de Londres, à plusieurs heures de route de chez elle. La soirée se passe à merveille pour son amie mais Felicity elle se retrouve le lendemain dans le lit d'un inconnu qu'elle a tout juste croisé lors de la soirée et qui lui a laissé une morsure très caractéristique des vampires sur la jambe.
Felicity est très fâchée car elle c'était promis quelle ne n’approcherais plus jamais des vampires. 

En rentrant elles découvrent le colocataire de son amie mort vidé de son sang ... La situation serait déjà compliquée pour Felicity qui se retrouve devoir héberger cette dernière chez elle, si le colocataire en question ne se retrouvait pas quelque jour après transformé en vampire dans son jardin ... Les deux histoires sont-elles liées? 

En fait le gros problème de ce tome c'est la notion de consentement. J'ai l'impression qu'aucun des hommes dans le livre ne savent vraiment ce que veut dire ce mot. Même ceux censés être les "gentil", ils ne prennent jamais un non pour ce qu'il est et insistent jusqu'à parvenir à leur fin sans tenir compte des manœuvres d'évitement de Felicity ou de son amie.
Et je dois dire que ça m'a sacrément énervé. Et le pire c'est que Felicity ne s'en rend même pas compte et qu'elle considère que finalement c'était bien vu qu'elle a apprécié.
En plus c'est assez (trop !) régulier, on a l'impression que l'histoire n'est la que pour combler les blancs entre deux scène de sexe.

Du coup je suis vraiment mitigée. Je n'ai pas non plus détesté, mais c'était vraiment limite. Surtout que Felicity et son amie (surtout l'amie en fait) sont un peu des fille simples, elles manquaient vraiment de profondeur et n'étaient concernées que par leur maquillage et leur copains ...

12/20


Scorpi, tome 3 : Ceux qui tombent les masques
de Roxane Dambre
Année de sortie : 2016
Éditeur : Calmann-Lévy
Nombre de pages : 413
Genre : Urban fantasy

Un tome agréable à lire mais que j'ai globalement moins aimé que le précédent.

Charlotte aurait du se méfier quand l’ennemi de sa nouvelle famille lui offre un voyage à Venise tout frais payés. En effet, ils ont trouvés des étranges invitations pour un congrès bizarre sur des cadavres de Chasseurs, l'occasion est donc trop bonne pour être loupée et Charlotte se retrouve donc à enquêter toute seule avec une amie  ... Ils ne pourront pas compter sur l'aide d'Adam ni du reste de la famille car les dangers sont trop grands pour qu'ils se risquent dans la ville alors que tant de leurs ennemis sont sur place.

En tout cas une chose est sur c'est que ce tome est totalement dans l'esprit des précédents. Je remarque juste qu'il a moins su me faire rigoler, du coup mon niveau d’enthousiasme est moins grand, même si j'ai retrouvé tous les personnages avec plaisir.

Du coup c'était une lecture vraiment sympathique, pleine d'action, et avec pas mal de retournement de situations. C'était fun à lire et vraiment  plein d'humour. Je ne regrette pas du tout de l'avoir lu cette trilogie.
J'ai juste moins accroché qu'Animae sur l'ensemble.

Bref si vous recherchez une lecture fun, et légère, et si vous être bon rieur, n'hésitez pas, c'est vraiment sympa ! Et en plus pour les non-amateurs de romance, elle "disparait" après le premier tome du coup vous pourrez quand même avoir deux tomes sympa .

15/20



Fallen Empire, book 7: Perilous Hunt
de Lindsay Buroker
Année de sortie : 2016
Éditeur : CreateSpace
Nombre de pages : 282
Genre : Science-fiction, Space opera


Un bon avant dernier tome, même si j'avais hâte de le terminer pour pouvoir passer enfin à la fin de cette histoire.

Comme toujours c'était un vrai plaisir de passer du temps avec les personnages. A tel point que finalement l'action en elle même est limite secondaire sur ce tome.
Pourtant il s'en passe des choses. On avance même totalement dans l'intrigue de départ, et ce tome ci pourrait être la fin si Alisa n'était pas si responsable et fondamentalement gentille.

J'adore sa façon de parler, ça me fait toujours rigoler. A un moment du livre je voulais mettre en citation quasiment une phrase sur deux que je lisais mais j'ai finalement abandonné l'idée parce que c'est drôle dans le contexte et les personnages, du coup quelqu'un d’extérieur ne verrait absolument pas ce qu'il y a de drôle la dedans.

Je ne peux pas vraiment vous expliquer ce qu'il se passe dans ce tome vu que c'est l'avant dernier et donc tout ce qui se passe est du spoil pour le reste de la série.  Du coup je vais tenter d'être générale et de ne pas rentrer dans les détails.

On est toujours pris dans la quantités d'intrigues et de personnages qui se croisent, chacun a son agenda et essaye soit de faire changer les choses vers ce qu'il souhaite, soit au contraire essaye de faire en sorte de ne pas trop déranger les autres en faisant les choses dans son coin.
C'est un des points que j'adore et qui fait la spécificité de la série, le fait que l'histoire principale au final n'est que le fil conducteur qui nous permet d'expérimenter toutes les autres sous histoires.

Bref, j'ai bien aimé ma lecture, et je lirais la suite avec plaisir !

16/20



 Remy Chandler, book 6: Walking In the Midst of Fire 
de Thomas E. Sniegoski
Année de sortie : 2013
Éditeur : Roc
Nombre de pages : 352
Genre : Urban fantasy


Toujours aussi sympa les tomes de cette série, on est sur l'avant dernier tome ici et les choses ne s'arrangent pas pour notre héros !

Remy c'est bien remit des événements des premiers tomes et il est plus proche que jamais du bonheur, et en paix avec son ange.
Mais malheureusement le reste du monde n'est pas prêt à vivre dans le bonheur.Remy est contacté par une ancienne connaissance, il se trouve que le plus grand général angélique vient d'être assassiné dans sa propre maison.
Un fait qui sera surement attribué au camp adverse si jamais ses troupes venaient à l'apprendre, même si ils n'ont rien à voir avec le crime, car le contexte est tellement tendu que la moindre excuse pourrait déclencher la guerre que Remy tente d'arrêter depuis un moment.
Il se retrouve donc à enquêter dans des lieux dont il ne soupçonnait pas l’existence et dont il se serait bien passé mais il doit aller jusqu'au bout, quoi qu'il arrive pour trouver le vrai coupable ...

Un tome avec un sacré final, j'en ai limite pleuré waou.
Le sujet principal en fait de ce livre est la dualité entre apparence et réalité. Comme quoi ceux qui sont les plus mis en avant parce qu'ils sont la pureté même ont des fois de lourds secrets. Ici le général si admiré de ses troupes (qui détestent les humains), est en fait pire que le pire des humains, mimiquant les plus horrible travers humains qui donneraient envie de vomir la grande majorité des gens.

Il y a un impact émotionnel assez important tout du long. Il y a des scènes tragiques, des scènes qui font mal, d'autres qui nous enragent littéralement. Et je trouve ça vraiment très bien fait parce que tout est sous entendu, on a jamais de vrai preuve de ce qu'il se passe mais l'auteur nous laisse à notre imagination. Et du coup je peux dire que ça marque limite plus que si tout avait été décrit de façon graphique. J'ai rarement autant détesté un personnage que dans ce livre.
 
Remy est toujours fidèle à lui même, même si cette fois ci il est tellement pris par sa tache qu'on ressent peut être moins le coté calme et tranquille du personnage.
Finalement le bien et le mal sont plus que jamais des figures abstraites et je dois dire que l'auteur fait un excellent boulot pour nous faire détester les deux cotés.

16.5/20

Challenges :


lundi 3 juillet 2017

Bilan Juin 2017


Et voila nous sommes début Juin il est donc temps de faire le bilan du mois dernier.

Un mois ou je suis revenue à un nombre de lectures plus raisonnable, et j'en suis bien satisfaite.

Mes stats :

J'ai lu 21 romans et une novella pour un total de 8659 pages

les genres :
- 8 Urban Fantasy + Romance paranormale
- 5 Fantasy
- 5 Science-fiction
- 4 Romances

Voici mes livres lus :

01/06 : Les Duchesses, tome 1 : La débutante de Eloisa James, 405 pages
02/06 : Le bâtard de Kosigan, tome 1 : L'ombre du pouvoir de Fabien Cerutti, 528 pages
04/06 : Remy Chandler, book 6: Walking In the Midst of Fire de Thomas E. Sniegoski, 352 pages


04/06 : Scorpi, tome 3 : Ceux qui tombent les masques de Roxane Dambre, 413 pages
05/06 : Fallen Empire, book 7: Perilous Hunt de Lindsay Buroker, 282 pages
06/06 : Le sang des 7 Rois, livre 2 de Régis Goddyn, 400 pages


10/06 : Peacekeeper, book 2: A Peace Divided de Tanya Huff, 416 pages
11/06 : Felicity Atcock, tome 1 : Les anges mordent aussi de Sophie Jomain, 299 pages
14/06 : Psy-Changeling Trinity, book 1 : Silver Silence de Nalini Singh, 464 pages


15/06 : Les fantômes de Maiden Lane, tome 5 : Le lord des ténèbres de Elizabeth Hoyt, 376 pages
16/06 : InCryptid, book 3: Half-Off Ragnarok de Seanan McGuire, 356 pages
16/06 : L'homme feu de Joe Hill, 700 pages


17/06 : Légendes de Dragonlance, tome 3 : L'épreuve des Jumeaux de Margaret Weis et Tracy Hickman, 380 pages
18/06 : Danny Valentine, tome 3 : À la droite du diable de Lilith Saintcrow, 480 pages
19/06 : La ronde des saisons, tome 5 : Retrouvailles de Lisa Kleypas, 249 pages


20/06 : Nightrunner, tome 5 : The White Road de Lynn Flewelling, 385 pages
21/06 : Felicity Atcock, tome 2 : Les anges ont la dent dure de Sophie Jomain, 301 pages
23/06 : La flotte perdue, tome 5 : Acharné de Jack Campbell, 384 pages


24/06 : Les Gardiens de l'éternité, tome 08 : Ariyal de Alexandra Ivy, 431 pages
27/06 : Craft Sequence, book 2: Two Serpents Rise de Max Gladstone, 347 pages


28/06 : Fallen Empire, book 8: End Game de Lindsay Buroker, 362 pages
29/06 : L'honneur des frères Creed, tome 3 : Une famille pour Tyler Creed de Linda Lael Miller, 352 pages 



Vous remarquerez que je suis vraiment très très en retard dans mes chroniques, c'est du à l'abondance de lectures du mois dernier qui m'a fait prendre mal mal de retard, mais je compte bien rattraper ce retard avant de partir en vacances !



Mes séries :
 
J'ai commencé
- Les Duchesses de Eloisa James 
- Le bâtard de Kosigan de Fabien Cerutti
- Felicity Atcock de Sophie Jomain (relecture)
- Psy-Changeling Trinity de Nalini Singh
 
J'ai avancé :
- Remy Chandler de Thomas E. Sniegoski (+1)
- Fallen Empire de Lindsay Buroker
(+2)
- Le sang des 7 Rois de Régis Goddyn (+1)
- Les fantômes de Maiden Lane de Elizabeth Hoyt (+1)
- InCryptid de Seanan McGuire (+1)
- Danny Valentine de Lilith Saintcrow (+1)
- Nightrunner de Lynn Flewelling (+1)
- Felicity Atcock de Sophie Jomain (+1)
- La flotte perdue de Jack Campbell (+1)
- Les Gardiens de l'éternité de Alexandra Ivy (+1)
- Craft Sequence de Max Gladstone (+1)
 
J'ai terminé / mis à jour :
- Scorpi de Roxane Dambre
- Peacekeeper de Tanya Huff (mise à jour)
- Légendes de Dragonlance de Margaret Weis et Tracy Hickman
- La ronde des saisons de Lisa Kleypas
- Fallen Empire de Lindsay Buroker
- L'honneur des frères Creed de Linda Lael Miller


Un mois en négatif donc, avec un score de -2 séries en cours, ce qui est très positif =)