lundi 9 décembre 2019

C'est lundi... que lisez-vous? #200


Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Galleane repris la relève et a ensuite passé le flambeau à Camille du blog I believe in pixie dust.   


On répond comme chaque lundi à quatre petites questions :



1. Qu'ai-je chroniqué la semaine passé?
2. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
3. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
4. Que vais-je lire ensuite ?



Mes chroniques de la semaine passé
       
https://delivreenlivres.blogspot.com/2019/12/jane-yellowrock-book-13-shattered-bonds.html
Mon blog étant toujours bloqué sur facebook, je ne me sens pas de faire des chroniques ces temps ci, malheureusement.
 Qu'ai-je lu la semaine passée ?
 
Je papillonne pas mal ces temps-ci. Du coup je n'ai pas terminé beaucoup de livre, même si mon rythme revient petit à petit.

- J'ai terminé l'Ange du nord, un bon petit policier qui se déroule dans le grand nord canadien.
- Par contre j'ai abandonné Rage, il n'était définitivement pas pour moi.



Que suis-je en train de lire en ce moment ?

Voila les deux livres que j'ai commencé cette semaine, deux sorties très récentes (de la semaine). J'en lis un peu chaque jour, du coup ça n'avance pas beaucoup.

Je suis toujours également dans Les lions d'Al-Rassan, que je trouve toujours aussi excellent.


              
Que vais-je lire ensuite ?
                     
Déjà terminer mes trois livres en cours, ça serait une bonne idée de vraiment m'y mettre. Plus bien entendu quelques suites de séries, je n'ai pas encore décidé lesquels, ça sera en fonction de mes envies du moment.
Et sinon il y a deux nouvelles sorties (en VO) qui me tentent cette semaine (mais pour le second je relirais peut être le reste des tomes avant de m'attaquer à celui ci).




Et vous, que lisez vous?

samedi 7 décembre 2019

Jane Yellowrock, book 13 : Shattered Bonds de Faith Hunter

Ace books, 380 pages, 2018, Urban fantasy


J'aime toujours autant cette série !

Pour rappel on suis Jane Yellowrock, une change-peau Cherokee qui est une mercenaire chargée de tuer les renégats surnaturels qui ont échappé à leur clan ou qui posent des souci aux humains (très souvent des vampires). Dans ce monde les surnaturels sont connus des humains. Ils ne sont pas forcement totalement accepté mais ils savent qu'ils existent, ce n'est pas un secret. D'ailleurs les vampires n'ont pas la nationalité américaine, ils sont en quelque sorte une espèce d'enclave indépendante car les humains ne savent pas quoi faire d'eux.
La série se déroule en grande partie à la Nouvelle Orléans (mais pas ce tome ci).

Quand le tome commence Jane est malade. Elle a un espèce de cancer magique qui la dévore de l'intérieur du à son utilisation forcée de certains pouvoirs qui n'étaient pas fait pour un corps humain.

Elle a un sursis car le cancer ne la touche pas quand elle est en forme animale. Mais voila qu'un des "Makers", des vampires très très très anciens qui sont plus animaux qu'humains qui terrifient tout le monde (vampires compris) met les pieds aux USA. Il est temps pour la chasseuse de se mettre à la poursuite de sa proie !

L’intérêt de ce tome est dans le fait qu'on sort un peu des schémas habituels des tomes précédents du fait de la forme physique de Jane. Et ce n'est pas un défaut pour moi, ça permet un peu de renouveler l'ensemble.
L'intrigue est divisée en deux : d'une part sa quête pour comprendre d’où peut venir sa maladie (qui est clairement magique), et de l'autre sa traque du vampire.

On reste sur une composition aussi dense que les tomes précédents, remplie de monologues internes de Jane qui se pose tout un tas de questions sur elle même, son passé, la nature de ses ennemis ... Moins d’interactions avec ses alliés du coup vu qu'une bonne partie du roman se passe sous sa forme animale.

Au final je dirais que ça se rapproche plus des tout premiers tomes de la série, à l'époque ou elle était solitaire que des derniers ou elle faisait partie d'une grosse équipe. C'est aussi sans doute pour ça que j'ai bien apprécié ce tome, on retrouve une ambiance qui rappelle les débuts. J'ai bien apprécié le fait que Jane sorte de son coté de plus en plus sur-humain pour redevenir ce qu'elle était à l'origine.

En plus ce tome pourrait être le dernier vu qu'il a l'air de clore une partie des intrigues qui étaient développées jusqu'ici. Mais pour autant il n'a pas cette ambiance de dernier tome donc je doute que ça le soit vraiment (même si pour l'instant on n'a aucune nouvelle sur la suite).

Dans l'ensemble j'ai passé un excellent moment, je ne regrette pas d'avoir continué cette série. 

16/20

Mes avis sur les tomes précédents de cette série : tome 3 : La Lame de Miséricorde, tome 4 : La Malédiction du Corbeau, book 5 : Death's Rival, book 6 : Blood Trade, book 7 : Black Arts, book 8 : Broken Soul, book 9 : Dark Heir, book 10 : Shadow Rites, book 11 : Cold Reign, book 12 : Dark Queen,
Et le Spin off Soulwood, book 1 : Blood of the Earth, book 2 : Curse on the Land, book 3: Flame in the Dark, book 4 : Circle of the Moon,

lundi 2 décembre 2019

C'est lundi... que lisez-vous? #199


Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Galleane repris la relève et a ensuite passé le flambeau à Camille du blog I believe in pixie dust.   


On répond comme chaque lundi à quatre petites questions :


1. Qu'ai-je chroniqué la semaine passé?
2. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
3. Que suis-je en train de lire en ce moment?
4. Que vais-je lire ensuite ?



Mes chroniques de la semaine passé


https://delivreenlivres.blogspot.com/2019/11/les-chroniques-heretiques-tome-1-les.html


 Qu'ai-je lu les 2 semaines passées ?


Ces derniers temps ce n'est pas trop la joie niveau lecture. Mais je reprends petit à petit du poil de la bête alors tout va bien. 

- J'ai terminé Les loups d'Uriam, une petite lecture jeunesse.
- Et j'ai choisi de relire La magie de l'orage sur un coup de tête, ce que je n'ai pas regretté.  


Que suis-je en train de lire en ce moment ?


Je n'ai toujours pas terminé Les lions d'Al-Rassan mais c'est bien parti. Je l'ai repris il y a quelques jours et j'en suis bientôt à la fin.
En parallèle j'ai commencé L'ange du nord sur une envie du moment.


Que vais-je lire ensuite ?

Je n'ai encore rien décidé, ça sera suivant mes disponibilités et mes envies du moment ! 


Et vous, que lisez vous?

dimanche 1 décembre 2019

Bilan Novembre 2019

Et voila nous sommes début décembre, il est donc temps de faire le bilan du mois précédent.

 
Un mois particulier car il a été marqué par une panne de lecture qui est venue tout doucement, à cause d'une combinaison de facteurs IRL (travaux + ennuis), plus le blocage de ma page facebook qui a été la goute de trop (plus d'infos en fin de bilan). 
Commençant par une envie particulière de lectures faciles et rapides, en évitant les livres de fantasy par exemple, pendant la première partie du mois, elle qui c'est terminé sur la seconde par une absence totale de lecture pendant un dizaines de jours. 

Je reprend petit à petit du poil de la bête. Ça fait 3 jours que je lis à nouveau, même si très peu.

Du coup ce bilan sera un peu particulier, les chiffres ne sont pas à la hauteur des mois précédents.


Mes stats :

J'ai lu 13 romans, pour un total de 5172 pages

Les genres
Urban fantasy : 7
Science-fiction : 2
Policier/thriller : 2
 
Fantasy : 1
Romance historique : 1


Je suis épatée d'avoir réussi à dépasser les 5000 pour tout dire, mais le fait de lires des lectures rapides en début de mois a pas mal joué.

Voici mes lectures de ce mois ci :
01/11 : Jane Yellowrock, book 13 : Shattered Bonds de Faith Hunter, 380 pages
02/11 : Le corbeau d'Oxford de Faith Martin, 299 pages
03/11 : Alex Benedict, book 8: Octavia Gone de Jack McDevitt, 448 pages



04/11 : Circuit mortel de Kathy Reichs, 391 pages
07/11 : Alice Worth, book 3: Heart of Ice de Lisa Edmonds, 380 pages
09/11 : Alice Worth, book 4: Heart of Stone de Lisa Edmonds, 496 pages



11/11 : Secret McQueen, tome 4 de Sierra Dean, 264 pages
12/11 : Secret McQueen, tome 5 de Sierra Dean, 298 pages
12/11 : Teixcalaan, book 1: A Memory Called Empire de Arkady Martine, 464 pages



14/11 : La meute Mercure, tome 3 : Zander Devlin de Suzanne Wright, 427 pages
15/11 : Heartstrikers, book 4: A Dragon of a Different Color de Rachel Aaron, 524 pages


16/11 : La préceptrice de Sinclair McBride de Jennifer Ashley, 377 pages
29/11 : Les chroniques hérétiques, tome 1 : Les loups d'Uriam de Philippe Tessier, 424 pages



Mes séries :


J'ai commencé :
- Teixcalaan de Arkady Martine (à jour)
- Les chroniques hérétiques de Philippe Tessier (en pause)- Les enquêtes de Loveday and Rider de Faith Martin (à jour)



J'ai mis à jour/terminé :
- Jane Yellowrock de Faith Hunter (mise à jour)
- Alex Benedict de Jack McDevitt (mise à jour)
- Alice Worth de Lisa Edmonds (mise à jour)

Malgré mon peu de lecture j'ai mis pas mal de séries à jour, un mois donc très positif sur ce point la vu que je ne rajoute aucune série dans mes séries "en cours".


Aparté concernant la situation de ma page facebook
Une personne (ou un bot, ou un bug ??) s'est mise à signaler mes liens de blogs sur ma page facebook (et tout les partages que je fais de ces liens) comme étant contraire aux "standards de la communauté" (soit disant usurpation d'identité, fraude ou liens payants, ce qui n'est absolument pas le cas).
J'ai bien sur fait appel mais en attendant tout les liens vers mon blog sont supprimés d'office et je ne peux plus en publier de nouveaux.
- Pour m'aider il existe une astuce sur facebook qui permet que le cas soit traité plus rapide que je me permet de vous partager.

- Partagez un de mes liens (ou le blog tout simplement, adresse : https://delivreenlivres.blogspot.com/ ) dans votre journal
-Quand la fenêtre de contenu malveillant apparaît :
https://1.bp.blogspot.com/-utl0kT4KPb8/Xdlv2ZFp2QI/AAAAAAAAGQo/T6UTxU5i7ZwSLEeAmYibAs9LwoSKKUXBgCLcBGAsYHQ/s1600/message.png
il faut cliquer sur l'option "dites le nous" surlignée en bleue
-Ce lien vous ouvrira une nouvelle page comme ceci :
https://1.bp.blogspot.com/-U5QZ0IUjXiY/XdlwjL6Lg0I/AAAAAAAAGQw/M4ApBrns5nc50ukVVx2t416kriaV3BMbQCLcBGAsYHQ/s1600/message.png
Il suffit alors de remplir le cadre en expliquant que ce lien mène à un blog de critique de livres qui ne va pas à l'encontre des standard de la communauté en matière de contenu indésirable et de valider.

Merci d'avance !

vendredi 29 novembre 2019

Les chroniques hérétiques, tome 1 : Les loups d'Uriam de Philippe Tessier

Leha, 424 pages, 2010, Fantasy jeunesse


Un fantasy jeunesse bien sympathique.

Dans ce conte nous suivons Tire-d'Aile, un pantin de bois qui a prit vie grâce au magicien Maître Saule. La vie de la jeune créature est belle pendant un temps, jusqu'au jour ou leur village est attaqué et que son maître bien aimé est capturé. Heureusement,Tire d'Aile réussi à s'enfuir grâce à la magie.
Son maître lui donne comme dernière consigne de rejoindre les Loups d'Uriam, de féroces guerrier qui seront à même de l'aider dans une mystérieuse quête dont il ne comprend rien.

Accompagné d'une flamme vivante, d'une araignée de cristal et d'un vieux loup bavard, ils vont essayer d'échapper aux troupes qui les traquent. Et surtout essayer d'en savoir plus sur le pourquoi de la traque et de la mission ...

Je ne suis en général pas grande amatrice de fantasy jeunesse, mais celui ci est bien passé.
Certes au début le tout peut sembler un peu simple et gentillet mais les personnages sont attachants. le rythme rapide ou s'enchaînent les épisodes et événements pleins d'action, rend la lecture agréable.
Et malgré cette débauche d'action, le roman reste une lecture tout dans l'ambiance, très proche du conte et du merveilleux.

Certains épisodes du début sont un peu tous sur le même principe. On a un personnage qui semble dangereux mais on fini par s'apercevoir qu'on ne l'avait juste pas compris et il fini en allié grâce à l'ouverture d'esprit de nos héros.
Pour de la littérature jeunesse je trouve ça intéressant d'aborder ce genre de thèmes qui relativisent les peurs des grande méchants des contes pour enfants habituels (le loup, l'araignée, le dragon ...)

Autre point fort de ce roman c'est le fait que petit à petit l'intrigue devient de moins en moins linéaire. le monde évolue et les objectifs des héros aussi.
Du coup on est dans une intrigue qui est moins naïve qu'on pourrait le croire en commençant et qui réserve quelques surprises même au lecteur habitué à la fantasy.

Si je devais faire une comparaison, je dirais que l'ambiance de ce livre m'a rappelé ma lecture du Hobbit. On est clairement sur un personnage jeune avec des passages quasiment vu avec des yeux d'enfants, plein de moments drôles, cocasses ou émouvants, mais le monde dans lequel il évolue reste quand même sombre et riche.

En fait plus on avance plus l'ambiance s'assombrit, plus les personnages sont en situation désespéré. Mais pourtant l'ensemble reste plaisant, sans aller dans l'excessif.

Dans l'ensemble je reconnais que ce n'est pas mon genre de lectures préféré mais j'ai tout de même lu ce live avec plaisir et je le recommande pour un public jeune qui veut découvrir la fantasy.

16/20

vendredi 22 novembre 2019

Le lion du Caire de Scott Oden

Bragelonne, 480 pages, 2013, Historique (Fantasy/fanstique)


Le jeune Calife du Caire, Rachid al-Hasan, se retrouve impuissant, plus ou moins prisonnier de son palace. Son propre vizir joue contre lui en prétextant être de son coté tout en essayant de le renverser pour prendre sa place. Les partisans d'Alamut, la redoutée al-Hashishiyya (les Assassins) envoient un de leurs hommes, le très célèbre et redouté Émir du couteau, Assad, pour tenter une approche auprès du Calife et réconcilier les deux peuples.
Et celui ci arrive juste à temps, le vizir a fait alliance avec les templiers tenant Jérusalem, dans le dos du calife, pour soit disant les défendre d'une armée l'invasion venant de Damas, qui va bientôt arriver. L'armée des Francs approche donc aussi de la ville et celle ci sera bientôt assiégée des deux cotés ...

Seul l'intelligence d'une jeune femme du Harem du Calife, témoin des agissement du vizir, sauve la partie. Assad aura bientôt fort à faire si il veut sauver non seulement le Calife pour son maître, mais aussi la ville entière. Seulement il n'est pas seul sur le coup, les frères ennemis d'al-Hashishiyya vont tout faire pour lui barrer la route et empêcher l'influence des siens de prendre place au Caire ...


Si tout peut sembler assez clair quand on lit ce résumé, ce n'était pas vraiment le même constat dans le livre. On se retrouve avec une intrigue qui se joue entre six différentes factions, dans une ville qui croule sous les intrigues : alliés, trahisons, complots, assassinats, innocents prit dans l'affaire ... Complexe au premier abord pour rentrer dedans.
Dans l'ensemble je dirais que c'était une bonne lecture, pleine d'action. On est vraiment sur un livre d'aventure/complots qui a un bon rythme. Pas le temps de s'ennuyer, il se passe toujours quelque chose d'important à tout moment.

Après ce n'est pas le roman le plus profond de la terre. Les personnages sont très nombreux pour un oneshot, du coup on n'a pas trop le temps de les approfondir. Tout est dans l'intrigue et l'action, plus que dans les personnages. Je pense que pour un livre d'action/aventure fait pour être divertissant, il joue bien son rôle, mais il aurait peut être pu être plus développé.

Je classerais ce livre en fantastique. En plus de l'épée maudite d'Assad il y a de la nécromancie avérée même si ça reste très mystérieux (certains autres personnage n'y croient pas vraiment). Au final on est peut-être moins dans le fantastique que la momie par exemple mais c'est assez proche.

Finalement le seul reproche que j'ai a faire au roman est la fin. Il y a deux solutions, soit l'auteur comptait faire une suite et ne l'a jamais fait, soit il a "oublié" (?) une partie, parce qu'il reste pas mal de questions sans réponses et de sous intrigues secondaires non résolues une fois le livre refermé. Certes la partie attaque de la ville et la mission de Assad auprès du Calife sont terminée, et c'est le principal, mais c'est dommage pour le reste.

Et bizarrement après y avoir repensé, ce sont les intrigues concernant les personnages féminins qui ne sont pas close. Il n'y a que deux femmes dans l'intrigue à la fin du roman et sur aucune des deux on a de final.
Une des deux sous intrigues aurait pu se résoudre en quelques lignes, du coup c'est bizarre qu'elle s'arrête comme ça. Par contre pour l'autre ça aurait été un tout autre problème vu que ça concerne un ennemi qu'ils n'ont ont laissé s’échapper pour s'occuper de problèmes plus pressants et qui du coup reste libre à la fin et a la ferme intention de se venger. A moins de faire une vrai suite je ne vois pas comment on aurait pu régler ce problème en quelques lignes (quoi que ...).

C'est un peu bête parce que du coup je sors avec un avis un peu plus négatif que durant la très grande majorité du livre que j'ai beaucoup apprécié.

Au final une lecture très sympa, malgré une fin un peu trop en suspend pour moi. 


16/20


D'autres avis sur ce livre : Blackwolf, Herbefol, le Bibliocosme, ...

mercredi 20 novembre 2019

La guerre éternelle de Joe Haldeman

J'ai Lu, 281 pages, 2001 (cette édition, 1976 première édition française), Science-fiction


Un classique de la SF qui a eu du mal à passer.

Dans ce roman on suit un ancien étudiant en physique qui est "forcé" de combattre les nouveau aliens qui attaquent les vaisseaux humains (on ne nous explique pas vraiment en quoi il a été forcé par contre, ça manquait un peu d'explications au début).
On le suit dans 4 étapes de sa vie depuis le moment ou il est en formation, jusqu'à ce qu'il devienne commandant d'une mission très lointaine.

A chaque fois le fait de voyager à très grande vitesse fait que le temps passe bien plus vite sur terre que pour lui. Le livre commence en 1997 et se termine en 3100 (et quelques), alors que le héros est encore dans ses belles années.

Entre chaque mission il rentre sur terre et il la trouve de plus en plus changée et éloignée de ce qu'il a connu.
Plus le temps passe, moins il s'y sent bien. En plus du coté guerre anti-militaire qui montre le coté stupide qu'elle peut prendre, c'est cette éloignement qui est au centre des pensées du héros en permanence.

Le gouvernement central fait tout (y compris les gruger) pour qu'ils soient obligés de reprendre les armes dans le seul métier pour lequel ils ont été formés jusqu'au bout. En effet ils ont du abandonner leurs études au départ pour aller se battre, et la technologie et les sciences ont trop évolué pour reprendre vu qu'ils reviennent des dizaines d'années après être parti.

Malgré des points intéressants sur le coté militaire et répression, très précis sur ses termes et technologies, ce que j'ai moins aimé a été l'évolution de la terre, que j'ai trouvé très mal traité.
L’obsession de l'auteur sur le sujet homosexuel que le personnage principal ne comprend pas et qu'on cherche à lui imposer, est à mon avis très maladroite et va l'encontre de ce qui se fait de nos jours.

Mettre l'homosexualité comme la nouvelle norme n'est pas gênant en soi (d'autres romans le font de façon très réussie), mais la rendre aussi forcée et imposée que l'hétérosexualité a pu l'être (et l'est toujours globalement de nos jours) m'a mise extrêmement mal à l'aise. En fait j'étais limite en colère à certains moments.
C'était pas fin et ça ne rendait pas du tout le personnage sympathique. Franchement on aurait pu s'en passer. En plus dans la conclusion le héros est très fier d'avoir réussi à convaincre son ami homosexuel et amoureux de lui de tenter l'hétérosexualité en se faisant laver le cerveau médicalement parce que c'est "tellement mieux" ...
Au final ça casse le coté 'anti-militariste' et très marqué années "peace and love" du roman.

La conclusion était bien pensée et intéressante, mais je l'ai trouvé trop rapide. On nous l’assomme en quelques lignes et hop, terminé. Ça aurait eu plus d'impact si les héros l'avaient découvert par eux même par exemple, ou si la découverte avait été plus progressive. Mais la non, on leur déballe le tout d'un coup de façon limite gratuite sans qu'ils aient rien demandé au milieu d'un grand discours qui révèle plein d'autres éléments. C'est vrai que j'ai eu l'impression que l'auteur en avait marre et qu'il c'est dit "c'est bon, je ne rajoute pas un age de plus, je leur dit tout à la fin de celui ci comme ça débarrassé". 

Je suis très mitigée par cette lecture même si je suis contente d'avoir pu sortir ce "classique" de ma PAL.


12/20