mardi 12 février 2019

River of Teeth, book 1 de Sarah Gailey






Année de sortie : 2017
Éditeur : Tor.com
Nombre de pages : 175
Genre : Uchronie, Science-fiction






Mon avis :

J'ai bien aimé le contexte mais je suis un peu déçue de l'intrigue et du développement général de cette novella.

Cette série imagine ce que seraient devenus le Mississippi et la Louisiane si le projet d'importer des hippopotames (qui a été proposé au début du 20ième siècle lors d'une période de famine) avait bien eu lieu.

Bien sur un tel projet ne peux pas se faire sans problèmes. Une 100ènes de bêtes se sont échappées et on fait un retour à l'état sauvage, bloquant la circulation des humains dans la zone et la rendant très dangereuse.
Dans cette novella nous suivons diverse personnes, qui, montées sur des hippos domestiques, sont mandatées pour régler définitivement le problème des hippos sauvages de la section Harriet du Mississippi. 

Cependant le leader de ce groupe, l'ancien propriétaire de ranch Winslow Houndstooth a d'autres projets. Il met en place une équipe composée de Regina “Archie” Archambault, un voleur obèse, Hero Schackleby, un expert en démolition, Adelia Reyes, une tueuse à gage enceinte et Cal Hotchkiss, un tricheur et gros buveur, mais qui est aussi le plus fin tireur de toute la région.

Son but? La vengeance contre Travers, un businessman sans scrupule à l'origine de sa propre faillite et qui justement a profité de l'occasion de l'arrivée des hippo sauvages pour monter une entreprise florissante et très lucrative : des casinos flottants sur la Harriet au milieu des prédateurs affamés, idéal pour les clients en recherche de frissons (et aussi pour se débarrasser des ennemis, des mauvais payeurs et des fauteurs de trouble).

Mais évidemment, Travers n'a pas intérêt à ce que la zone soit libérée de ces hippos ...

L’atmosphère fait vraiment très western mais dans le milieu humide et nauséabond du bayou à la place du désert.
Franchement le concept est génial, c'était super cool de voir tout ce qui avait été mis en place pour remplacer les chevaux par des hippo. Rien à dire, sur ce point ce livre est vraiment à la hauteur ! 

Le fait d'avoir des hippo comme monture change vraiment la donne parce que ce sont des vrai prédateurs et en plus on a tendance à vraiment sous estimer leur intelligence et leur dangerosité.
On sous estime aussi leur vivacité, ils n'ont rien à envier aux chevaux finalement, malgré leur masse. Ils sont bien plus adaptés à ce climat en plus.

Par contre j'avoue que l'intrigue était un peu trop légère pour moi. Non pas qu'elle soit mauvaise mais on avait à peine le temps de se faire à une situation qu'elle évoluait déjà. En gros ça manquait vraiment de développement.
Ceci dit le rythme était bon, on ne s'ennuie pas et ce n'était pas non plus un enchainement d'actions. 

Je crois en fait que le principal problème était qu'il y avait trop de personnages intéressants pour un texte si court. Du coup on avait que peu d'occasion de vraiment s'en approcher. Et c'était vraiment dommage parce que j'ai eu du mal à m'attacher à eux malgré le fait que je pensais qu'ils avaient du potentiel.

Pour moi ce texte aurait gagné à avoir plus de pages et à devenir un vrai roman.

Mais je lirais le second tome en espérant justement qu'il contiendra les pages manquante du premier.



15/20

2 commentaires:

  1. J'ai vraiment hésité à me le prendre, et il y a toujours un petit truc indéfinissable qui me retient.
    je vais donc attendre ton retour sur le tome 2 pour me décider.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, en l'état je ne dirais pas vraiment que je le recommande sauf si on veut se faire un petit plaisir de type western avec des hippos :P

      Supprimer