dimanche 14 avril 2019

Avis en Vrac #64 : Lionel Davoust, Hailey Turner, Julia Chapman et Rachel Aaron

Comme les précédents, cet avis en vrac regroupe des avis courts que j'ai d'abord publié sur ma page facebook avant de vous les regrouper ici quand il y en a suffisamment.




Les Questions dangereuses
de Lionel Davoust
Années de sortie : 2014, 2019 cette édition
Éditeur : ActuSF
Nombre de pages : 121
Genre : Fantasy, Uchronie


Cette petite novella (d'une 50ène de pages) de capes et d'épées, version fantasy, se déroule dans une France alternative au 17ième siècle dans laquelle les mots sont plus dangereux que les armes et peuvent tuer.

Je l'ai trouvé vraiment savoureuse avec une idée bien trouvée, mais j'ai juste trouvé dommage qu'elle soit si courte !

Dans cette histoire les combats ont été remplacés par des joutes verbales car l'esprit ne peut supporter le vide et si on ne résout pas une énigme on peut en mourir.

Du coup les mousquetaires sont devenus des mancequetaires. Ils ne sont plus des bretteurs, mais des brhéteurs. Les fameuses bottes d’escrime sont remplacées par des jeux de mots ou de logique, et les épées par des libram, des livres remplis d'énigmes à lancer à leurs malheureux adversaires.

Le style est vraiment riche et fait penser aux romans d'époque. Mais ça n'alourdit pas l'ensemble pour autant, le tout étant particulièrement réussi.

Je pense que si l'intrigue avait été un peu plus développée (elle n'est ici qu'un excuse pour explorer le principe imaginé par l'auteur) j'aurais pu avoir un coup de cœur pour ce texte. Mais malheureusement j'ai eu un petit sentiment de manque sur l'ensemble, tout se résout bien trop rapidement et facilement pour moi.

Mais j'en ressort quand même conquise, le texte est magique et un bel exemple de maniement de la langue française.

16/20




Dette de sang, tome 1 : Un paquet d'os et d'or
de Hailey Turner
Années de sortie : 2018 VO, 2019 VF
Éditeur : MxM Bookmark
Nombre de pages : 392
Genre : Urban fantasy, M/M


J'ai lu ce livre en VO, avant sa sortie en VF (je l'avais dans ma bibliothèque numérique depuis quelques temps).

Malgré le fait que l'autrice utilise une façon d'entretenir artificiellement le suspense que je n'aime pas trop à certains moments, l'ensemble m'a séduite et m'a donné envie d'en savoir plus et de lire la suite.

Patrick Collins est un agent spécial des Opérations Surnaturelles. Blessé dans une bataille passé il n'est plus que l'ombre de lui même, ne pouvant plus utiliser sa magie pleinement.

Mais ça ne l’empêche pas de bien faire son travail. Il est rappelé à New York alors qu'il allait partir en vacances car on a retrouvé des victimes de rituels démoniaques. Malgré le moment mal choisi c'est avec empressement qu'il se lance dans l'enquête, car de tels rituels ont été utilisés autrefois par des membres d'une secte, ceux la même qui sont responsables de la perte de ses pouvoirs ...

Je commence directement avec le point qui m'a le moins plu, à savoir que l'autrice prend vraiment son temps pour nous dévoiler le passé du personnage principal alors que tout le monde dans le livre semble le connaitre.

Et du coup en tant que lectrice je n'aime pas du tout cette sensation d'être larguée et d'être la seule à ne pas comprendre la situation juste parce que je n'ai pas encore toutes les cartes en main.

Ceci dit c'est une situation temporaire vu qu'on fini par avoir les informations et à comprendre l'ensemble.

Le reste m'a vraiment bien plu, on est dans de l'urban fantasy assez sombre, tout en ne tombant pas dans le dépressif. Du coup c'est bien équilibré.

Le coté enquête est vraiment le cœur de l'intrigue et c'est toujours un bon point pour pour moi. Surtout que l'enjeu est plus important ici vu qu'il est lié au passé du héros. Ça donne un plus à l'ensemble.

Il y a aussi une romance mais j'avoue que c'est moins mon truc en général alors j'ai tendance à zapper les passages rapidement.

Dans l'ensemble j'ai bien apprécié ce premier tome, et je lirais la suite avec plaisir.

16/20




Les détectives du Yorkshire, tome 2 : Rendez-vous avec le mal
de Julia Chapman
Années de sortie : 2017 VO, 2018 VF
Éditeur : Robert Laffont
Nombre de pages : 392
Genre : Policier, Cozy Mystery


Un second tome toujours aussi distrayant mais que j'ai trouvé légèrement moins bon que le premier.

Une résidente de la maison de retraite de Fellside Court est persuadé qu'on cherche à la tuer.
Samson O’Brien, détective privé, ne la prend pas au sérieux ... mais juste après elle décède brutalement.
Cette maison de retraite étant aussi celle de son père, il commence donc vraiment à enquêter pour savoir si la vieille femme avait raison ou pas ...

On retrouve vraiment l'ambiance village que j'avais beaucoup apprécié dans le premier tome. Le charme était définitivement présent et c'est ce qui m'a séduit le plus.
La brochette de personnage est aussi excellente, on se marre bien de leurs aventures des fois un peu rocambolesques.

Je pense que ce qui m'a moins plu dans ce tome en comparaison c''est le fait que l'intrigue se déroule dans un lieu bien précis, et du coup on oublie un peu le reste du village pendant de longues périodes.

De même le choix des suspects était donc bien plus réduit, du coup forcement on tombe dessus en faisant nos prédictions habituelles des romans policiers.

Ceci dit l'écriture était tout aussi fluide, et je ne me suis pas ennuyée un seul instant. Peut être est-ce aussi juste du au fait qu'il y a moins de découverte dans ce tome ci (logiquement).

Bref, une lecture fun, détente. C'était tout ce que j'en attendais, donc j'ai passé un bon moment.

16/20




Heartstrikers, book 1: Nice Dragons Finish Last
de Rachel Aaron
Année de sortie : 2014
Éditeur : Createspace
Nombre de pages : 283
Genre : Urban fantasy


Une lecture fun et qui change de l'Urban Fantasy sombre et sérieuse que je lis la plupart du temps.

Julius est le plus jeune et le plus petit dragon de son clan. Jusqu'ici il a réussi à se faire oublier des terribles prédateurs qui partagent son existence dans sa famille nombreuse.

Mais le bon temps est terminé. Banni loin des siens et bloqué hors de sa forme de dragon par sa propre mère qui le trouve incompétent, il se retrouve bloqué dans le monde des humains.
Il a 3 jours pour retrouver la fille d'un autre clan qui a disparu, sinon sa mère le mangera ...

Julius n'est vraiment pas un féroce dragon. Il aime bien les humains, n'est jamais violent et se refuse à participer aux jeux de pouvoirs qui ravissent tout les autres de son espèce. Lui ce qui lui plait c'est de rester dans sa chambre à jouer aux jeux vidéos. Du coup ce n'est dont pas un gros choc de se retrouver au milieu d'humains qui finalement lui ressemblent plus que tout ceux qu'il a fréquenté jusqu'ici.

Mais il n'oublie pas non plus qui est et pourquoi il est la. Malheureusement retrouver un dragon caché et bien plus ancien que lui n'est déjà pas une tache facile en temps normal (sinon les autres l'auraient retrouvé depuis longtemps) mais quand on ne peux plus rien faire magistralement parlant, c'est une autre paire de manche.

Heureusement il fait la rencontre de Marci une humaine mage qui tient finalement a bien plus de punch que lui et compte bien qu'il réussisse pour toucher sa prime au final ...

Lecture vraiment distrayante, fun, avec des personnages attachants (mention spéciale à Bob le dragon), j'ai passé un excellent moment et je lirais la suite avec plaisir.

16/20

4 commentaires:

  1. C'est vrai que le texte de Lionel Davoust a un gout de trop peu mais il est vraiment original et bien mené ! Contente qu'il t'ait plus aussi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai qu'il est super. Je pense que justement c'est le fait que j'ai adoré l'idée qui a fait que j'ai été déçue qu'il soit si court :P

      Supprimer
  2. Comme toi j'ai trouvé le Chapman moins bon que le 1er mais je lirai quand même avec plaisir le 3e, pour les persos et le charme du village :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est pareil, je lirais la suite avec plaisir parce que ça passe sans aucun souci ^^

      Supprimer