samedi 7 décembre 2019

Jane Yellowrock, book 13 : Shattered Bonds de Faith Hunter

Ace books, 380 pages, 2018, Urban fantasy


J'aime toujours autant cette série !

Pour rappel on suis Jane Yellowrock, une change-peau Cherokee qui est une mercenaire chargée de tuer les renégats surnaturels qui ont échappé à leur clan ou qui posent des souci aux humains (très souvent des vampires). Dans ce monde les surnaturels sont connus des humains. Ils ne sont pas forcement totalement accepté mais ils savent qu'ils existent, ce n'est pas un secret. D'ailleurs les vampires n'ont pas la nationalité américaine, ils sont en quelque sorte une espèce d'enclave indépendante car les humains ne savent pas quoi faire d'eux.
La série se déroule en grande partie à la Nouvelle Orléans (mais pas ce tome ci).

Quand le tome commence Jane est malade. Elle a un espèce de cancer magique qui la dévore de l'intérieur du à son utilisation forcée de certains pouvoirs qui n'étaient pas fait pour un corps humain.

Elle a un sursis car le cancer ne la touche pas quand elle est en forme animale. Mais voila qu'un des "Makers", des vampires très très très anciens qui sont plus animaux qu'humains qui terrifient tout le monde (vampires compris) met les pieds aux USA. Il est temps pour la chasseuse de se mettre à la poursuite de sa proie !

L’intérêt de ce tome est dans le fait qu'on sort un peu des schémas habituels des tomes précédents du fait de la forme physique de Jane. Et ce n'est pas un défaut pour moi, ça permet un peu de renouveler l'ensemble.
L'intrigue est divisée en deux : d'une part sa quête pour comprendre d’où peut venir sa maladie (qui est clairement magique), et de l'autre sa traque du vampire.

On reste sur une composition aussi dense que les tomes précédents, remplie de monologues internes de Jane qui se pose tout un tas de questions sur elle même, son passé, la nature de ses ennemis ... Moins d’interactions avec ses alliés du coup vu qu'une bonne partie du roman se passe sous sa forme animale.

Au final je dirais que ça se rapproche plus des tout premiers tomes de la série, à l'époque ou elle était solitaire que des derniers ou elle faisait partie d'une grosse équipe. C'est aussi sans doute pour ça que j'ai bien apprécié ce tome, on retrouve une ambiance qui rappelle les débuts. J'ai bien apprécié le fait que Jane sorte de son coté de plus en plus sur-humain pour redevenir ce qu'elle était à l'origine.

En plus ce tome pourrait être le dernier vu qu'il a l'air de clore une partie des intrigues qui étaient développées jusqu'ici. Mais pour autant il n'a pas cette ambiance de dernier tome donc je doute que ça le soit vraiment (même si pour l'instant on n'a aucune nouvelle sur la suite).

Dans l'ensemble j'ai passé un excellent moment, je ne regrette pas d'avoir continué cette série. 

16/20

Mes avis sur les tomes précédents de cette série : tome 3 : La Lame de Miséricorde, tome 4 : La Malédiction du Corbeau, book 5 : Death's Rival, book 6 : Blood Trade, book 7 : Black Arts, book 8 : Broken Soul, book 9 : Dark Heir, book 10 : Shadow Rites, book 11 : Cold Reign, book 12 : Dark Queen,
Et le Spin off Soulwood, book 1 : Blood of the Earth, book 2 : Curse on the Land, book 3: Flame in the Dark, book 4 : Circle of the Moon,

Aucun commentaire:

Publier un commentaire