vendredi 20 avril 2018

Sharakhaï, book 0.5: Of Sand and Malice Made de Bradley P. Beaulieu






Année de sortie : 2016
Éditeur : Daw
Nombre de pages : 240
Genre : Fantasy





Mon avis :

Cette novella préquelle à la série Sharakhaï était vraiment très sympa et nous dévoile une partie de la mythologie qui nous était inconnue. J'ai vraiment passé un très bon moment et ça me redonne vraiment envie de continuer la série principale. 

Comme dans la série principale nous suivons Çeda, ainsi que quelques apparitions de son meilleur ami Emre. Concernant la situation de départ : Çeda est une adolescente, elle commence tout juste à se battre dans l'arène ou elle est en train de se fait un nom et elle fait toujours des courses pour gagner sa vie en dehors.
L'une de ces courses va avoir des répercutions inattendues.

En effet on lui rapporte que le produit qu'elle a délivré a été empoisonné et aurait pu tuer le client. A partir de ce moment la, Çeda ne le sais pas mais elle a mit le pied dans un engrenage qui va l'embourber dans une montagne d'ennuis sous la forme d'un Ehrekh, un démon mythologique qui va commencer à s’intéresser à elle et à son passé et qui ne connait pas le mot "non".

Le récit est raconté sous la forme de 3 histoires à la suite, liées bien entendu par l'histoire commune. En fait on est simplement dans une histoire qui se déroule en trois phases, chacune étant raconté comme si elle était indépendante.

En dehors de quelques sous entendus concernant le passé de Çeda et les secrets qu'elle cache, il n'y a pas de lien entre cette histoire et celle de la série principale. Ce qui fait que ce livre peut très bien être lu en premier ou même indépendamment.
En plus elle a suffisamment de background en elle même pour ne pas avoir besoin de la série principale pour marcher, ce qui est un très bon point.

Franchement j'ai adoré cette histoire. Le monde et la ville de Sharakhaï sont tellement vivant qu'on imagine vraiment les odeurs, les couleurs ou les bruits. L'auteur a su créer en quelques pages un univers qui donne envie, qui nous plonge avec délice dans cette ville mythique.
En plus de ça le mystère de l'histoire rajoute une couche pour donner une atmosphère unique à ce récit.

C'était intéressant de voir Çeda en adolescente, finalement elle a peu changé en dehors du fait qu'elle a une certaines naïveté ici qu'elle n'a plus ensuite. Elle n'a pas l'intention de s'insérer dans les histoires des autres, ce qui est compréhensible dans ce monde ou déjà survivre quand on est une orpheline est difficile. Mais pourtant elle n'hésite pas à se battre pour sauver ceux qui ont été mis en danger à cause d'elle.

Moi qui normalement est moins fan des histoires courtes, j'avoue que celle ci a parfaitement fonctionné. J'en suis ressortie avec un sentiment d'émerveillement qui m'a fait vraiment plaisir. J'aimerais vraiment lire des histoires courtes aussi bonnes plus souvent.

En fait elle m'a vraiment remotivée à continuer la série dont le tome 2 traîne dans ma bibliothèque depuis sa sortie. Je pense que je vais même relire le premier avant parce que cette histoire ci m'a rappelée que je ne me souvenais plus grand chose de la mythologie du monde.

17/20
Mon avis sur le premier tome de la série : Les Douze Rois de Sharakhaï,

4 commentaires:

  1. J'ai beaucoup aimé aussi, et je retrouve bien mes impressions dans ta critique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai qu'elle est super cette novella, je la conseillerais à tout ceux qui lisent un peu en anglais de la fantasy :P

      Supprimer
  2. Une série qui me tente. Merci de ton avis!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une série sur la longueur mais qui reste vraiment très sympa je trouve =) Enfin personnellement j'ai accroché !

      Supprimer