mercredi 21 août 2019

[Avis rapide] Ivy Wilde, tome 2 : Meurtre, magie et télé-réalité de Helen Harper

Infinity, 320 pages, 2019, Urban fantasy


Même si J'ai trouvé ce second tome un peu moins fun que le premier, ça reste très sympa à lire dans l'ensemble. J'ai bien rigolé.

Dans ce second tome la mission d'Ivy est d'infiltrer le tournage d'une des télé-réalités les plus en vue du moment "Enchantement", dans laquelle des participants s'affrontent à coup de sorts magiques, car juste avant le début du tournage un des participants a été trouvé mort démembré non loin du lieu de tournage.

Pourquoi Ivy? Parce que le staff de la série refuse qu'un membre de l'Ordre se balade en permanence sur le tournage, et en plus on récolte bien plus d'informations sur le terrain quand on est infiltré que quand on fait le forcing. Surtout que rien ne prouve que cette personne soit morte à cause de la magie, c'est juste très suspect pour l'instant.

Comme je le disais juste au dessus j'ai trouvé ce tome moins fun. Ce qui avait fait le plus du premier tome était la relation entre Ivy et Winter et ici ils ne se parlent quasiment pas de tout le livre, et quand ça arrive ils ne sont plus sur le mode de joutes verbales que j'avais adoré.
Par contre le ton humoristique du premier revient par contre en force et je me suis souvent retrouvé à sourire lors de situations loufoques.

En fait mon seul regret était qu'il n'y avait pas du tout assez de Winter à mon gout, et trop d'Ivy pour qui rien n'avançait et courant à droite et à gauche. D'ailleurs je l'ai trouvé un peu trop active pour un personnage qui justement normalement est réputé pour sa flemmardise.
Ceci dit l'enquête en elle même était agréable à suivre, il était difficile voir impossible de deviner le coupable avant la fin. On ne peux pas dire que je me sois ennuyé mais il m'a manqué quelque chose pour vraiment donner du peps à l'ensemble, le petit plus qui avait que j'avais particulièrement apprécié le premier tome.

Au final une petite lecture très sympa pour faire une pause toute en légèreté, mais j'espère que le fun reviendra dans les tomes suivants.


16/20

Autres avis sur ce tome : Gilwen, Zina,

4 commentaires:

  1. J'aime beaucoup cette série pour sa légèreté et son humeur. Raphaël ne m'a pas manqué mais comme la romance a souvent tendance à m'ennuyer, je suppose que c'est logique. Là j'ai bien aimé l'évolution.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas trop pour la romance qu'il m'a manqué, mais plus pour les joutes verbales qui donnaient du peps à l'ensemble et qu'on perd un peu ici vu qu'on a souvent plus de monologues d'ivy qu'autre chose.
      Mais ça reste sympa quand même ^^

      Supprimer
  2. Le type s'appelle Winter en VO et Raphaël en français ? C'est n'importe quoi ! Lol
    À part ça, ça a l'air cool.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mdr, en fait c'est Raphael Winter son nom je crois, de mémoire :P
      Lol

      Supprimer