jeudi 12 juillet 2018

The Iron Covenant, book 1: Iron and Magic de Ilona Andrews






Année de sortie : 2018
Éditeur : Createspace
Nombre de pages : 392
Genre : Urban Fantasy





Mon avis :

Quel plaisir de retrouver l'univers de Kate Daniels ! Ce tome était un plaisir à lire, l'histoire était intéressante et m'a tenu jusqu'au bout. 

Pour ceux qui ne connaissent pas, ce livre est en fait le début d'un spin off de la série Kate Daniels. Il n'est pas possible de le lire indépendamment car sa place se situe après le 9ième tome de la série principale (sinon vous ne comprendrez rien au background des personnages).

Hugh d’Ambray est le chef des Iron Dogs, une compagnie de mercenaires qu'il a entrainé et dirigé depuis des très nombreuses années au service de Roland. Mais son maitre l'a rejeté, lui a retiré son immortalité, et le voici seul pour la première fois.
 
Seul? Pas tellement en fait parce que ses Iron Dogs ont décidé qu'ils servaient Hugh et pas Roland, ils l'ont donc suivi dans son exil. Alors que Hugh s'enfuit et sombre dans l'alcool pour oublier sa déchéance, ses soldats se font décimer. Jusqu'au jour ou ils retrouvent enfin leur chef et le sortent de son trou en lui demandant de les aider à survivre. Hugh se retrouve donc avec les 300 survivants sur le dos, pas d'argent et nulle part ou aller.

De son coté Elara Harper a une place forte avec une bonne population quelle défend très bien quand la magie est haute, mais pas du tout le reste du temps.
Les deux décident de s'allier dans un but commun : survivre dans cette période difficile. Mais le problème c'est que les gens d'Elara et leurs alliés et clients n'accepteront jamais l'arrivée des Iron Dogs, vu leur réputation. Du coup la seule option qu'ils trouvent est de faire semblant de se marier histoire de faire passer la pilule ...

Bien sur, le début est un peu difficile parce que connaissant Hugh dans les Kate Daniels, on peut très facilement développer une haine à son égard. C'est en effet loin d'être un personnage sympathique et il a commis nombre d’exactions. C'est vrai que je n'aimais pas Hugh dans les Kate Daniels, mais heureusement pour moi finalement c'est une série ou j'ai lu chaque tome lors de sa sortie, et donc il c'est passé un certain temps depuis le moment ou ces passages étaient présents.
Du coup j'ai relativement facilement changé d'avis à son sujet et pu apprécier ma lecture.

Ce tome est avant tout le début de la rédemption de Hugh mais tout est loin d'être terminé. En fait il commence à peine à se remettre en cause ici. Il se rend compte des horreurs qu'il a commis, de ce que Roland l'a forcé à faire. Il se pose plusieurs fois des questions sur son libre arbitre, est-ce qu'il c'est opposé une fois à ce que Roland voulait ou pas? Il a ouvert les yeux, en gros, mais il n'est pas encore dans une phase ou il tente de réparer ses erreurs, pas encore, ça viendra surement après. On se doute bien qu'un revirement de ce genre sera progressif, on ne transforme pas une personne comme ça du jour au lendemain.

Quand à Elara j'avoue que je l'ai bien appréciée. C'est vrai qu'on ne sait pas encore beaucoup de choses sur elle, elle reste mystérieuse. Elle n'a pas peur d'Hugh, d'ailleurs elle est bien plus puissante que lui quand la magie est haute, du coup elle n'hésite pas à lui tenir tête. Elle aussi est une créature qui fait peur, ça lui permet de comprendre la position de Hugh. En fait on peut voir de nombreux parallèle dans leurs passés respectifs. Tout les deux se sont forgé une armure et il leur sera difficile de sortir de leur rôle pour voir l'avenir ensemble.

Car en effet, même si ils sont d'accord sur la mascarade du mariage, on peut dire qu'ils sont en total désaccord sur tout le reste. Et c'est un point qui m'a bien fait rire, leurs prises de bec continuelles, c'était vraiment les moments marrants du livre, ceux qui rajoutent du fun, ils n'arrêtent pas de s'asticoter en permanence sur le moindre détail et de s'envoyer des vannes et des insultes. La scène du faux mariage est d'ailleurs hilarante ! Je me suis éclatée.
“Aren’t you supposed to have some little kids running around throwing flowers? Or did you sacrifice them on the way?”
Her face jerked. “Yes, I did. And I devoured their souls.”
There she was. “Good to know. The photographer is snapping pictures. Say cheese, love.”
Elara gave him a brilliant happy smile. “Cheese, dickhead.”
He did his best to look the way a groom might if he was actually marrying this creature and imagining getting her out of that gown tonight. “Rabid harpy.”
“Bastard.”
The pastor, a man in his thirties with dark hair and glasses, stared at them, his mouth slack.
“Start the ceremony,” Hugh told him, putting some menace into his voice.
“Before we kill each other,” Elara said.

On est vraiment dans un roman typique d'Ilona Andrews, on a de l'action, de l'humour, de la magie qui reste un mystère et des personnages un peu torturés. Cette lecture était excellente et m'a rappelé pourquoi j'aimais tant lire leurs romans. Un pure moment de détente tout en ayant une bonne histoire et plein de mystère que j'ai vraiment envie de découvrir. J'ai hâte que la suite arrive tout en étant triste parce que le prochain roman sera la fin des Kate Daniels.

17/20

Mon avis sur les tomes précédents de la série : Kate Daniels, tome 9 : Magic Binds,

2 commentaires:

  1. Yay ! Je rigole rien qu'à relire l'extrait que tu as mis. Franchement c'était un chouette tome, je ne m'attendais pas à accrocher autant. Enfin si, ce sont les Andrews quand même, mais je ne m'attendais pas à "m'attacher" à Hugh en gros. Ils ont bien réussi à le faire évoluer je trouve, sans pour autant le dénaturer. Du coup j'ai bien envie de lire d'autres tomes sur lui maintenant (et sur Derek/Julie aussi !), ça permettra de faire un peu durer le plaisir quand il n'y aura plus de Kate (je suis en même temps trop excitée par la sortie du 10 et désespérée que ce soit le dernier).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui voila, c'est vrai que je me suis vraiment demandé si j'allais réussir à accrocher à Hugh mais finalement c'est très bien passé et j'en suis très contente =)
      Excitée et triste pour la sortie du dernier tome également mais il faut bien une fin :)

      Supprimer