mardi 10 janvier 2017

La Septième Epée, tome 3 : Le Destin de l'épée de Dave Duncan






Titre Original : The Destiny of the Sword
Année de sortie : 2008
Éditeur : Bragelonne
Nombre de pages : 373




Résumé :

Wallie Smith agonisait lorsque la Déesse transféra son esprit dans le corps d'un guerrier barbare.
Puis Elle lui offrit la légendaire épée de saphir et lui confia une mission : Wallie devait simplement prendre la tête d'une horde de guerriers arrogants afin de détruire les sorciers et leur dieu du feu. C'est alors qu'il découvrit que son prédécesseur avait déjà essayé et qu'il avait misérablement échoué. Les choses se sont un peu compliquées et sa réputation fut réduite en lambeaux. Son meilleur ami et élève était sur le point de le trahir.
De toute façon, la défaite des sorciers mettrait fin à tout espoir de progrès dans le monde de la Déesse - et entraînerait la fin de la Déesse elle-même. Cette situation chaotique était somme toute assez intéressante. Après tout, il devait juste trouver la solution et, dans la mesure du possible, rester en vie...

Mon avis :

Une très bonne conclusion d'une trilogie différente !

Dans ce tome Wallie dit trouver la solution aux deux derniers mystère de la prophétie : trouve un moyen de contrôler les guerriers et trouver quoi faire de l'épée qu'il a reçue en cadeau au début du premier tome. 
Encore une fois c'est l’expérience de Wallie dans notre monde qui va l'aider à accomplir ses taches. Mais plus le temps passe plus il se sent déconnecté de la tache qu'il lui reste à accomplir.

Il se sent éloigné du guerrier, éloigné des combats, de la brutalité, il voudrait régler ça à sa façon, qui est loin de satisfaire les idéaux du Monde, ou on ne peut imaginer une victoire sans sang et morts.

J'adore le fait que l'auteur a réussi vraiment à nous mener en bateau pendant quasiment toute la saga, plusieurs fois de suite ! Les pièces de l'intrigue se mettent finalement en place petit à petit, après beaucoup d'hésitation par fois dans ce tome, ce qui est pour moi le seul point négatif du roman.
En fait on avait un peu l'impression que Wallie tournait en rond sans que rien n'avance sauf des petits points secondaire pendant une grande partie du roman, mais en fait ces points étaient très important, on s'en rend compte ensuite.

Bon, ça n'empèche pas que j'ai parfois trouvé le temps un peu long, mais la suite a su me reprendre sans aucun souci et me boucher un coin comme on dit sur la fin.
En fait la fin est extrêmement satisfaisante, elle conclut vraiment tout ce qu'on était en mesure de vouloir durant tout le lire, c'est une impression qu'on a pas si souvent que ça en fait.

Le style reste aussi bon que dans les précédents, on a toujours l'humour qui est présent, bien qu'un peu tempéré par l'humeur de Wallie pendant une partie du roman. Les dialogues sont toujours aussi réussis, vraiment percutants.
Le livre privilégie aussi le développement des personnages qui font vraiment un changement total entre le début de la série et la fin, et ce tome n'en est pas exempt bien entendu, tous les personnages y ont droit, tous grandissent, se remettent en cause, réalisent leur potentiel !

En fait je pense que la série entière est vraiment à lire à la suite, on a la une seule et grande histoire, qui ne méritait presque pas le découpage en trois tomes. Et j'encourage la lecture de l'intégrale en une fois si possible (ou du moins ne pas attendre trop longtemps entre chaque). Surtout parce qu'on met à chaque fois un certain temps à re rentrer dans l'état d'esprit des livres, qui est vraiment spéciale, et donc j'ai regretté de ne pas les avoir lus plus rapidement de mon coté !

En gros une bonne conclusion, surprenante comme le reste de la série, qui change vraiment de ce qu'on a l'habitude de lire en fantasy !

17/20

Aucun commentaire:

Publier un commentaire