mardi 7 février 2017

The Rook, au service surnaturel de sa majesté de Daniel O'Malley






Titre Original : The Rook
Année de sortie : 2014
Éditeurs : Super 8 - Pocket
Nombre de pages : 654




Résumé :

Victime d'une agression, Myfanwy Thomas reprend conscience dans un parc de Londres. Autour d'elle, des hommes en costume portant des gants de latex. Tous sont morts. Situation peu réjouissante, certes, mais il y a pire : Myfanwy ne se souvient plus de rien. Le plus surprenant, c'est qu'elle semble avoir prévu cette amnésie. Elle a sur elle une lettre écrite de sa main lui expliquant qui elle est et ce qu'elle doit faire pour découvrir qui veut l'éliminer.
C'est ainsi que Myfawny rejoint le siège de la Checquy, une organisation secrète chargée de combattre les forces surnaturelles qui menacent la Couronne. Au sein de cette version paranormale du MI5 anglais où elle occupe un poste élevé, entourée de surdoués aux pouvoirs plus que spéciaux, la jeune femme va rapidement se retrouver seule, cherchant son chemin dans un univers d'ombres et de menaces. À présent, il va lui falloir lever le voile sur une conspiration aux proportions inimaginables.

Mon avis :

Une lecture vraiment très sympa, très fun et pleine d'humour, malgré quelques détails qui m'ont un peu gêné.

Ce que j'ai aimé avant tout dans ce livre c'est l'ambiance. On est dans une organisation secrète créée par le gouvernement britannique, ça fait très espion tout ça, j'ai bien aimé. Ça donne un ton mystérieux et fantastique au récit qui change un peu ! Un peu un X-men à la sauve anglaise, le tout avec de l'humour.

Le personnage de Myfanwy est très charmant en fait, elle est perdue la dedans mais elle arrive quand même a trouver sa place assez rapidement. Et c'est la que le premier point qui m'a embêté arrive.
J'ai trouvé qu'elle trouvait sa place trop rapidement. En 2 jours elle arrive miraculeusement à gérer des dossiers et prendre des décisions alors qu'elle n'a eu les informations que 10 minutes avant ... c'est beaucoup trop rapide. Elle est bien trop confiante et ça ne m'a pas paru crédible en fait. Tout ceux qui ont expérimenté le changement de poste ou l'arrivée dans un nouveau boulot savent qu'il faut un certain temps pour s'y faire, même si on maitrise le sujet. Et la une amnésique sans la moindre connaissance ni idée de comment s'y prendre, elle arrive a se souvenir de tous les détails, ne se trompe jamais sur les noms des lieux, des personnes ou des affaires, surtout qu'elle a un poste à grosse responsabilité ... bref je veux bien qu'on passe les passages les moins intéressants, mais on pouvait ici lui faire passer quelques semaines pour l’acclimater à sa place, ça n'aurait rien changé à l'histoire et ça aurait tout changé pour la crédibilité. Un peu bête à mon avis pour le coup. 
(vous allez me dire, oui mais on est dans une comédie fantastique, on a pas besoin de crédibilité, et bin si, ça reste quand même dans le domaine du possible, et donc il faut reste un minimum consistant)

En dehors de ça c'était intéressant parce qu'on voit bien que la nouvelle Myfanwy est très différente de l'ancienne, elle n'a plus toutes les barrières que son enfance malheureuse avait monté autours d'elle. Et elle se révèle bien plus entreprenante et sure d'elle. J'ai beaucoup aimé ce personnage malgré tout, elle ne se laisse pas faire !

Le ton du roman est excellent, très british. Le style est bon aussi, très fluide et marrant. Pas du genre "gros éclats de rire" mais plus les petits détails qui nous font sourire. C'est fun, il n'y a pas de moments ou on pourrait s’ennuyer. Tout s'enchaîne assez rapidement pour nous faire passer un excellent moment.
Dans ce sens je trouve que ce livre ressemble beaucoup plus au Protectorat de l'Ombrelle qu'a l'urban fantasy classique. Et ça m'a énnormement plu.

En fait j'ai vraiment su mettre de coté les points négatifs pour apprécier le reste (ce qui est rare je dois dire, en général quand il y a un détail qui cloche je ne peux pas m'empêcher d'essayer d'en trouver d'autres après).
Le second point qui m'a moins convaincu d'ailleurs étaient les lettres que l'ancienne Myfanwy écrit à la nouvelle. Au début c'était bien fait, il y avait de bonnes instructions et on en apprenait plein de détails de son ancienne vie. Mais au fur et à mesure ces lettres n'ont fini par n’être que des excuses pour faire des flash back. Elle étaient écrite non pas comme des lettre mais comme un roman et ça retirait tout l’intérêt. J'imaginais mal l'ancienne Myfanwy décrire son passé avec tous les dialogues mot à mot et des descriptions de ses sentiments entre chaque phrase, la aussi la crédibilité de la chose était vraiment hyper limite (surtout qu'elle était plus du genre livre de comptes que écrivain).
 Après c'est sur que pour nous lecteur c'est plus agréable sans doute d'avoir ses passages décrits de cette façon, mais ils n'étaient pas vraiment indispensable au final, et ça m'a un peu ennuyée plus qu'autre chose.

Bon je me devais de vous parler de ces points mais ils ne sont qu'anecdotiques à coté de tout le reste, ça ne retire pas du tout de l’intérêt au tout.
J'ai adoré cette lecture au final, elle a vraiment du me convaincre, j'ai passé un excellent moment !

Je la conseille à tout ceux qui veulent se détendre, passer une bonne lecture sans prise de tête. Le tout dans un roman qui pèse quand même son poids et qui a une intrigue assez fouillée et très sympa !

17/20

12 commentaires:

  1. Bonjour Lianne,
    Je suis tout à fait d'accord avec toi en ce concerne fantastique et crédibilité. Je pense que c'est encore plus l'histoire des lettres qui me poserais problème que la vitesse d'adaptation ;) Tu as quand même sacrément piqué ma curiosité surtout que c'est un genre que je connais pas du tout encore. Je note ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, après pour les lettres c'est peut être moins évident à repérer parce que ça vient petit à petit et donc je pense que ça n'a pas du choquer grand monde (je n'ai vu quasiment personne en parler :P)
      Ce n'est pas du tout un livre typique du genre mais un livre bien sympa et fun :P

      Supprimer
  2. Je me retrouve pas mal dans ton avis, j'ai trouvé l'histoire et l'univers super sympa, c'est vrai que ça a des airs du Protectorat de l'ombrelle, mais aussi de Thursday Next pour le côté un peu déjanté. Après, je suis comme toi, j'ai eu aussi des réserves notamment sur le fait que la nouvelle Myfanwy se glisse très/trop facilement dans les chaussons de l'ancienne et sur certaines lettres assez longues et ennuyeuses. Après, ce ne sont que des détails qui n'empêchent pas d'aimer le roman. J'espère trouver le temps de lire le tome 2 assez rapidement, ça fait quelques mois déjà que je l'ai dans ma Pal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai que se sont des points qui ne sont pas essentiel sur l'ensemble de l'histoire, mais il faut les noter :P

      Je compte aussi lire la suite dés que je pourrais, enfin je vais attendre de voir si elle est annoncée en français mais si à la fin du printemps on n'a toujours pas de nouvelles je le prendrais en VO =)

      Supprimer
    2. J'avais bien apprécié cette lecture malgré quelques longueurs (je te rejoins pour les missives de l'ancienne Myfanwy). Au final, j'avais trouvé l'histoire classique mais le contexte surnaturel super sympa. J'aimerai bien qu'il sorte le 2e en français.

      Supprimer
    3. J'aimerais bien qu'il sorte aussi =)

      Supprimer
  3. J'ai beaucoup aimé ce bouquin bien fun ! Je pense toujours à l'histoire du canard quand j'évoque ma lecture :p
    La suite sort cette année chez Super 8 d'ailleurs (bien que ça puisse se lire comme un one shot)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, ouaip le canard xD
      C'est super cette nouvelle, je viens d'aller voir sur le site de l'éditeur et j'ai vu que ça sortait en Mai !
      J'ai hâte =)

      Supprimer
  4. J'adore le protectorat de l'ombrelle, donc ce livre pourrait me plaire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je pense !
      Il y a un peu moins d'humour mais c'est vraiment dans le style ^^

      Supprimer