jeudi 29 août 2019

Tensorate, book 4: The Ascent to Godhood de J.Y. Yang

Tor.com, 160 pages, 2019, Fantasy


Quatrième novella, nouvelle réussite. 

Dans ce tome ci, nous avons un portrait très marquant du Protector Hekate, la mère des jumeaux qui étaient les protagonistes du premier tome, et qui est en outre en quelque sorte le maitre suprême de tout le pays dans lequel ils vivent.
Pendant 50 ans le Protector a régné, transformant le pays à son image, écrasant sans pitié ses détracteurs et toute forme de liberté. Mais tout n'a pas toujours été de cette façon.

On suit sa vie du point de vue de Lady Han qui l'a rencontré à l'époque ou elle n'était (presque) personne et qui a vu son ascension vers ce poste ou elle était limité considéré comme une déesse. C'est une sorte de confession en quelque sorte, celle ci se sent coupable et veut que le monde sache ce qu'il c'est réellement passé.

La particularité ici est que Lady Han est la seule à s'exprimer durant tout le récit. Des autres personnages on ne fait que deviner les interventions en lisant ses questions et ses réponses. (les seuls autres livres que j'ai lu avec ce style de narration étaient La Chute et L'étranger d'Albert Camus)
  
Cette forme de narration donne un coté bien plus intime et émotionnel à l'ensemble. On sent Lady Han très impliquée, et très motivée à nous raconter sa vie. Elle donne du sens à l'ensemble, elle a des grandes joies, des grandes déceptions. 

Cette histoire étant linéaire du début à la fin et raconté de façon simple, c'est aussi sans doute la novella la plus accessible de toute la série pour l'instant.
Ce que j'apprécie particulièrement c'est la faculté de l'auteur a nous replonger dans la même ambiance tout en sortant des sentiers battus et nous offrant des texte tous très différents les uns des autres. 

La vie de Lady Han n'a pas été de tout repos. Même si elle n'était personne, elle a vécu intimement tout les changements de ce dernier demi-siècle. Elle était la personne derrière celle qui a le pouvoir, son homme de main si on veut, son espionne, son poignard aussi. 

Le gros intérêt de cette novella est de comprendre comment le Protector est devenu ce quelle est. Voir le dessous de la scène en gros, ses failles, ses questionnements que personne n'a jamais imaginé. Voir aussi les raisons de sa transformation et de son caractère. Jusqu'ici dans la série, les autres personnages ne faisaient que réagir à la figure d'autorité, jamais on ne s'était posé plus de question.

J'ai vraiment bien apprécié cette novella. Elle rejoint la première dans mon hall of fame de cette série. La première avait l'avantage de la découverte donc on pourrait presque dire que c'est ma préféré. 
J'ai passé un excellent moment !

17/20

Mes avis des autres tomes de la série : tome 1: The Black Tides of Heaven, tome 2: The Red Threads of Fortune, tome 3: The Descent of Monsters,

D'autres avis sur cette série : Apophis,


Aucun commentaire:

Publier un commentaire