mercredi 8 mars 2017

L'Ange de la nuit, tome 3 : Au-delà des ombres de Brent Weeks






Titre Original : Beyond the Shadows
Année de sortie : 2009
Éditeurs : Bragelonne - Milady
Nombre de pages : 552




Résumé :

Le tueur parfait n'a pas de conscience, il a une mission.
Cénaria est un royaume brisé et exsangue où règnent la famine et le désespoir. Il n'est plus défendu que par une armée misérable. Kylar Stern voudrait placer son ami Logan sur le trône, mais comment réussir sans recourir au meurtre? Au nord, le nouveau Roi-dieu a un plan. C'est de la pure démence mais, s'il parvient à le réaliser, personne ne pourra plus l'arrêter. Kylar a enfin appris le prix tragique de l'immortalité. Pour sauver ses amis, et peut-être même ses ennemis, il doit accomplir l'impossible: assassiner une déesse. S'il échoue, il condamnera la moitié d'un continent. S'il réussit, il perdra tout ce à quoi il tient.

Mon avis : (attention, spoilers possibles, surtout sur les tomes précédents)

Un très bon dernier tome de trilogie, je ne me suis pas ennuyée et finalement j'ai beaucoup aimé le final bien qu'il soit un différent de ce que j'aurais pu imaginer !

En fait durant quasiment tout le tome les personnages sont dispersés dans le monde. Du coup on les suis les uns après les autres dans leurs diverses aventures, que ça soit dans un lieu unique ou en pérégrination sur le monde. Pour finir par tous se retrouver à la fin dans un final énorme.

Il se passe énormément d’événements tout au long du tome, l'histoire bouge tout le temps, et certains étaient tellement important qu'ils auraient pu faire une fin de tome si la série avait été plus longue.
Et ce qui est très sympa c'est qu'on n'a pas vraiment idée d'ou la série va nous mener jusqu'au rassemblement final, ni ce qui sera vraiment la fin. Plusieurs fois je me suis imaginé des choses qui ne se sont pas du tout faites telle que je le pensais.

L'auteur n'est pas tendre avec ses personnages, pas du tout. Et ces personnages ne sont pas toujours non plus très sympathique, même Kylar qui est le "héros" je n'étais pas du tout d'accord avec lui sur certains points. Il veut absolument mettre Logan sur le trône, quoi que ça lui en coute, et j'ai trouvé ce passage très dur, surtout vu sur quoi ça déboule au final. Et c'est vraiment ça qui m'a marqué en y repensant, on a enfin de crier 'tout ça pour ça????'.
Le seul point que j'ai trouvé un peu dommage c'est le fait que Mama K soit si peu présente au niveau de l'intrigue, elle ne sert quasiment à rien dans ce tome alors que j'aurais voulu la voir plus importante, même si elle a réussi à avoir ce qu'elle voulait au final, c'était un peu mineur sur l'ensemble du tome.

Un autre point qui a été très triste pour moi c'était tous les passages et l'évolution de Dorian. C'est très difficile aussi de le voir évoluer comme ça. Dans le tome précédent il était devenu un peu mon chouchou, mais le voir se transformer en monstre vraiment petit à petit, à force de vouloir vraiment survivre et de faire des choix qui sont chacun des concessions qui l'amènent vers la mauvaise direction.
C'est quelqu'un qui n'a vraiment jamais eu de chance de toute sa vie et j'aurais aimé qu'il en ai enfin, mais non pas du tout, aucune concession en fait sur ce point.

Je reste volontairement assez flou pour ne pas spoiler, mais c'est vrai qu'il est difficile de parler en général ici tellement la situation change tout au long du tome.
C'est un point que j'ai adoré, ce rythme soutenu tout du long. Contrairement au tomes précédents qui étaient plus centrés sur un même lieu ou une même histoire, sur celui ci on a beaucoup plus l'impression que chaque personnage vit sa vie de son coté sans que ça ai de lien avec les autres. En fait chaque personnage fait un peu le points ou la paix avec son histoire personnelle, chacun de son coté. Kylar veut mettre Logan sur le trône, Dorian infiltre le palais de son enfance ... et ainsi de suite. Et en fait le résultat c'est qu'il y a toujours de l'action, le rythme ne faiblit pas de tout le long. Ce n'est que vers la fin que tout se met en place et que toutes les trames commencent à se relier entre elles.

Parlons donc de cette fin. C'est vrai  que je comprend les personnes qui ont été déçu. Non pas que je l'ai été moi même. Mais elle est différente de ce qu'on s'imagine sur ce genre de séries très sombre et virant plus du coté de la dark fantasy.
En fait le final est vraiment un final de High Fantasy classique, beaucoup plus manichéen que tout ce qui c'est passé avant. Et c'est un très bon final de high fantasy je dois même dire. La façon qu'a l'auteur de tisser les différentes trames entre elles est géniale. C'est déjà ce que je pensais sur le premier tome bien qu'il ai ses défauts. Et on retrouve vraiment la même chose ici.
Tout se met en place et explose littéralement. Il y a une grosse bataille sans qu'elle paraisse interminable, le tout avec moultes retournements de situations évidemment.

Résultat je suis assez satisfaite, j'ai vraiment bien aimé cette lecture. Je ne peux pas dire que je suis triste de quitter les personnages par contre parce qu'ils ne sont pas facile à vivre, mais leurs aventures m'ont vraiment plu.
Le rythme de ce tome est bien mieux géré que dans le premier, et j'ai passé un très bon moment de lecture !

17/20

Aucun commentaire:

Publier un commentaire