mardi 25 septembre 2018

Psychologues du crime de Emma Oliveira-Christiaen et Florent Gathérias






Année de sortie : 2018
Éditeur : Fayard
Nombre de pages : 272
Genre : Document, Témoignage






Mon avis

 Un témoignage vraiment très intéressant et instructif.

Florent Gathérias a créé le service de psychocriminologie de la police judiciaire française en 2009, et Emma Oliveira l’a rejoint en 2012.

J'ai vraiment aimé le fait que ce témoignage nous permette de détruire le mythe du "profiler" projeté par les séries TV et films américains. On a tous en tête ces experts capable de deviner l'ethnie, l'age ou le type de comportement d'une personne après seulement quelques heures sur un cas, de façon quasiment magique et ayant toujours raison.

Dans ce livre Florent Gathérias et Emma Oliveira nous livrent leur quotidien lors de 5 affaires importantes qui ont défrayé la chronique. Analyse du comportement, appui sur les preuves matérielles, limite de budget, ... sont tous des éléments fondamentaux de cette discipline relativement récente en France.

A tour de rôle les deux psychologues nous racontent la réalité du métier tel qu'ils l'ont connu. Entre la difficulté de s'intégrer dans des équipes qui ne les prennent pas au sérieux, le fait de ne pas pouvoir assister ni participer aux interrogatoires, le coté pas toujours concret des conclusions auquel ils arrivent, les obstacles difficiles à surmonter sont nombreux.

En fait leur travail sert souvent à confirmer ou à infirmer le fait qu'un suspect pourrait être le coupable, ou alors à essayer d'expliquer psychologiquement parlant ce qui a pu se produire pour en arriver au crime. Et pour cela il leur faut se fier aux informations trouvées par les policiers, et essayer de retracer la vie de la personne.

Bien sur le nombre de meurtres multiples en France est très rare, du coup souvent ils en étaient plutôt à fouiller les affaires classées non résolues pour essayer de trouver des éléments nouveaux permettant de les ré-ouvrir si besoin.
Ainsi certaines de ces affaires sont récentes comme l'affaire Merah sur laquelle ils ont travaillés dés le tout début mais d'autres plus anciennes.

Au final ce livre donne du sens à notre vision de cette profession, un vrai socle. Il nous confronte avec la réalité actuelle comparé au fantasme. J'ai trouvé cette lecture intéressante du début à la fin et je ne regrette pas d'avoir pris ce livre.




J'ai reçu ce livre dans le cadre d'un service presse de l'éditeur, Fayard, via Netgalley.

6 commentaires:

  1. Le sujet est intéressant, mais j'aurais un peu peur des longueurs... ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait non pas vraiment, le livre ne fait que 250 pages une fois qu'on a retiré les documents de fin et du coup on ne passe qu'une 40ène de pages sur chaque enquête ce qui est relativement peu pour tout expliquer depuis les acteurs de l'enquête aux différents rebondissements sur les années.

      Je n'ai pas du tout ressentit de longueurs en tout cas, de mon coté. En fait au final je pense que j'en aurais surement lu plus avec autant de plaisir, et je le trouve limite trop court une fois terminé :P

      Supprimer
  2. J'ai beaucoup aimé découvrir ce métier qui reste dans l'ombre. Belle chronique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tout à fait d'accord sur la découverte :)

      Supprimer
  3. Ma foi un sujet tout à fait passionnant.

    RépondreSupprimer