jeudi 7 décembre 2017

Le Cycle de Kraven, tome 1 : La Ligue des Héros de Xavier Mauméjean






Année de sortie : 2016
Éditeur : Mnémos
Nombre de pages : 224
Genre : Steampunk - Fantasy - Fantastique





Mon avis :

Des hauts et des bas, du bon et du moins bon, au final un avis mitigé sur ce premier tome.

L'objet livre est vraiment superbe, rien à dire, il est drôlement chouette et fait super classe dans la bibliothèque. Illustration sous la jaquette est superbe aussi, j'ai passé un long moment à l'admirer. 

Au niveau de l'histoire nous suivons deux lignes temporelles différentes. D'un coté en 1898 à Londres on est sous l'agression de nombreux ennemis dont Peter Pan et du royaume imaginaire et pour cela la Ligue des Héros est la première sur place pour sauver la situation et repousser l'ennemi. Ils sont nombreux à en faire parti sous la direction de Sir Baycroft, que ça soit Lord Kraven, English Bob, Lord Africa ... 
Et de l'autre en 1969 ou on suis une famille qui se retrouve à devoir accueillir le grand père chez elle. Un grand père vraiment bizarre car il semble avoir perdu ses souvenirs, mais les comics et autres de l'enfant de la famille finissent par lui sembler lui faire retrouver quelques éléments ...

Alors commençons par un peu de positif. J'ai vraiment bien accroché à l'univers. Il est bourré de références et je me suis vraiment éclatée la dessus.
Pour ce qui est de l'ambiance on est vraiment dans du sombre.  On est sur un livre qui fait penser bien plus penser à Watchmen qu'aux Avengers, si il avait eu lieu au début du 20ième siècle et si la magie existait.
Une ligue de héros plus ou moins boostés protègent l'empire de la couronne d’Angleterre, le début ayant lieu quasiment en 1900, incluant la première guerre mondiale.
Donc bien sur l'époque ou l'Empire veut vraiment garder ses colonies car elles font sa force, et donc pas question de se battre pour l'égalité de tous, de laisser les mineurs faire grève etc ... et certains des héros n'hésitent pas à en profiter de façon honteuse sachant que personne ne peut les arrêter, ce qui crée plein de souci ... Le tout dans une ambiance totalement raciste (il faut le dire) typique de l'époque bien sur mais vraiment bien marquée et qui choque.

La première partie du livre je l'ai adoré, mais en fait je trouve il y a un problème majeur de rythme sur le dernier tiers.
Pour expliquer il faut comprendre que les deux premiers tiers on a une succession d'événements à la façon pulp, ultra rapide qui s'enchaînent avec des chapitres d'une page en moyenne, mais souvent moins et maximum une page recto verso. On voit ainsi défiler 30 ans de la ligue façon accélérée avec ses multiples actions et méchants à tuer ou autre, façon James bond, ou Le Saint ...
Vient finalement une révélation qui sonne limite comme une fin et qui a lieu sur la trame des années 60, que j'ai vraiment bien aimé.

Et ensuite on enchaîne directement sur un nouveau chapitre qui remonte le temps pour revenir en 1920 et qui suis une partie de l'histoire qu'on avait zappé avant.
Jusque la pas de souci mais seulement on ne suis plus les même personnages qu'avant (de nouveaux héros, dont on avait jamais entendu parler), et on n'a ni les même enjeux, ni le même contexte finalement vu que la on passe ici a une intrigue centrée uniquement sur Peter Pan alors qu'avant on avait juste vaguement entendu parler de lui. On passe aussi d'une histoire limite d'espionnage à l'ancienne, d'actions rapide et de combat, à une enquête sur la longueur. Donc le ton change du tout au tout, et en plus on a un texte qui dure ... qui duuuuuuuureeeeeeeeee sur plus de 50 pages ce qui nous semble extrêmement long en comparaison avec l'ancien rythme. J'ai trouvé ça totalement interminable je dirais.

Du coup j'ai eu vraiment du mal sur cette partie la j'avoue, j'ai fini par l'avancer en lecture rapide pour la terminer parce que ça me plaisait vraiment beaucoup moins.
Après le ton sombre, grinçant, plein d'arrogance des humains et de racisme ambiant nous donnant vraiment l'impression d'être du mauvais coté de la barrière est toujours le même, et il reste excellent. C'est pour moi la seule chose qui a sauvé cette partie la.
Peut être que si j'avais lu les deux parties séparément tout aurait été différent. Parce qu'en fait ce n'est qu'en comparaison avec avant que le rythme cloche, en soit ce n'est pas particulièrement lent si on prend un peu le temps d'y réfléchir à tête reposée. 

Pour ce qui est du final qui arrive après je l'ai trouvé déroutant, c'est totalement du fantastique ou on ne sait plus ou est la réalité, ce qu'il se passe vraiment. Mais déroutant dans le bon sens du terme, il a su retenir mon attention et je me suis posé plein de questions. Du coup on est encore sur une note plutôt positive ici, même si je dois dire que j'ai un peu l'impression de ne pas avoir vraiment compris ce qu'il se passait, d'être limite passé à coté vu que je ne sais pas quoi en penser au final, je suis un peu perdue.

Au final mon avis sur le livre à vraiment changé du tout au tout au fur et à mesure de ma lecture. Je ne saurais pas vraiment dire si j'ai vraiment aimé ce livre, mais il m'a marqué ça c'est sur. C'est un changement, des thèmes qu'on voit rarement en roman, et c'est un peu dommage ce problème de rythme parce que sans ça j'aurais eu un avis bien plus positif je pense.

15/20

5 commentaires:

  1. Mmh... ça avait l'air sympa, mais pas sûr que ça me botte trop en fait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sur que c'est vraiment très spécial, l'ambiance et génialement bien faite, à te faire grincer les dents mais c'est sur que ce n'est pas pour tout le monde ^^

      Supprimer
  2. Ton avis m'intrigue vraiment... Et il m'a permis d'aller voir ce que sont les Watchmen, parce que je ne connaissais pas. ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haa il faut que tu regarde le film alors, il est vraiment super sympa !

      Supprimer