mardi 13 juin 2017

Avis en Vrac #44


Salut à tous !

Une fois encore je vais vous faire une série de chroniques dans un seul billet !
 

Adrien English, tome 5 : Marée noire
de Josh Lanyon
Année de sortie : 2017
Éditeur : MxM Bookmark
Nombre de pages : 330


Un dernier tome à l'image de la série, très sympathique.

J'ai trouvé l'intrigue un peu plus lent que dans les tomes précédent. Sans doute parce qu'une grosse partie du livre était destiné à la conclusion de l'intrigue amoureuse entre Adrien et Jake.
Ce qui fait l’intérêt de la série, à savoir l'ambiance et les personnages est bien présent.

Cette fois ci c'est un cadavre vieux d'une 50ène d'année qu'on découvre sous un planché de l'immeuble en rénovation qui jouxte la boutique d'Adrien, celui qu'il vient d'acheter pour s'agrandir. Étant donné qu'une personne était arrivé la veille pour justement parler de ce crime ancien, Adrien trouve la coïncidence très étonnante, surtout qu'un voleur amateur essaye depuis plusieurs jours de pénétrer dans le bâtiment en travaux la nuit ...

J'ai préféré l'intrigue policière de ce tome à la précédente qui était un peu le point faible de la série pour moi. Elle met du temps à démarrer certes mais finalement elle m'a plus intéressé.
Je suis un peu triste de terminer cette série, non pas parce que je n'ai pas aimé le final mais parce que j'aurais bien continué plus longtemps avec ces personnages qui étaient très sympa et que j'appréciais énormément.
J'aimais vraiment bien l'ambiance de chacun des livres, cette façon dont ils avaient de me détendre tout en me laissant alerte et avec l'envie d'en savoir plus.

Pour ce qui est de l'histoire d'amour je suis par contre contente qu'elle soit terminée, je n'aimais pas voir Adrien souffrir comme dans le tome précédent, plein de doutes. J'ai bien aimé le fait que Jake n'a pas non plus forcé la chose, ce qu'on aurait pu attendre vu le personnage. Mais non en fait il a compris qu'Adrien avait besoin de temps et lui a donné, une bonne évolution du personnage.

Au final ce tome est une bonne fin, j'aurais aimé en avoir plus mais je comprend parfaitement l'envie d'arrêter la, avant que ça soit trop et que la surdose arrive.

16,5/20



Dragonfury, tome 2 : Furie de glace
de Coreene Callahan
Année de sortie : 2015
Éditeur : Milady
Nombre de pages : 456


Un tome que j'ai moins aimé que le précédent mais que j'ai quand même bien aimé de par son background et sa présentation des autres personnages.

Riker, le dragon de glace a vu Angela la policière se faire enlevé par les Razorbacks, il n'a de cesse que de trouver un moyen de la délivrer, mais ce n'est pas chose facile quand ils ignorent ou se trouve leur repère.
Mais heureusement Angela n'a pas l'intention d'être utilisée comme le souhaitent les Razorbacks, elle prend donc la poudre d'escampette toute seule ...

Je pense que mon avis moins positif vient surtout du au fait qu'on n'a plus l'effet de surprise, du coup ça retire une partie du coté mystérieux pour devenir plus familier.

Et aussi le fait que Riker est un peu trop en mode "je veux protéger ma femme" qui est un défaut un peu récurant de ce genre de livres. Mais heureusement ici il a affaire à une dure à cuire qui ne laissera personne lui dire quoi faire. Sur ce point il a vraiment trouvé chaussure à son pied. Du coup ça réduit mon agacement par rapport à son comportement parce qu'il comprend vite que cette technique ne marchera pas et que donc c'est à lui de changer si il veut vraiment la protéger.
Angela est définitivement un des personnages les plus lucides et "fort" (mentalement) que j'ai lu dans ce genre de livres. Elle sait analyser une situation, ne perd pas la tête même sous la torture, fait des plans pour s'en sortir ... C'est vraiment un personnage qu'on a envie d'avoir dans sa team lors que les choses difficiles arrivent.

Bon après ça reste une romance paranormale, donc ce n'est pas vraiment original mais j'ai trouvé que pour l'instant cette série marchait plutôt pas mal avec moi, du coup je vais la continuer avec plaisir !

16/20


Fallen Empire, book 6: Arkadian Skies
de Lindsay Buroker
Année de sortie : 2016
Éditeur : Createspace
Nombre de pages : 282


J'ai un peu moins aimé ce tome.
En fait on est plus sur un tome qui m'a donné l'impression de meubler l'histoire car finalement contrairement aux précédent ils ne se passe rien de spécial ni de bien défini.
En dehors de cette constatation on est toujours dans une série de SF vraiment ultra fun. Nous suivons la capitaine du transporteur Star Nomad, Alisa, qui essaye de récupérer sa fille qui a été enlevée pendant qu'elle se remettait de ses blessures de guerres sur une autre planète. Sur le chemin elle va devoir faire avec les besoins de ses passagers en plus des siens car elle n'est pas la seule avoir une mission qui met en danger tout l'équipage.

Alisa est toujours aussi sarcastique, pétillante et plein d'humour, même dans les pires moments. Son principal allié, anciennement ennemi le Cyborg Leonidas, l'ancien médecin de l'empereur Alejandro et quelques Starseers, peuple dont certains dissidents ont justement enlevé sa fille.

Oui je sais ça parait un peu compliqué vu comme ça mais après 6 tomes c'est normal que l'histoire soit passé par de nombreuses ramification et elle n'a rien de mystérieux pour les lecteurs.
C'est d'ailleurs un des points que j'aime bien dans cette série, sa fluidité et la facilité avec laquelle tout est compréhensible.
Comme dans tous les tomes précédent ce qui fait l’intérêt se sont vraiment les personnages et leurs interaction, les différents besoins et missions de chacun. Chacun est vraiment unique et du coup il y a plein de clash verbaux délicieux et super marrant.

Bref c'était moins intéressant au niveau de l'intrigue mais comme toujours les personnages sauvent largement le tout.
En plus on arrive vraiment à la fin de la série du coup je n'ai aucun doute sur le fait que ce problème d'intrigue ne risque pas de se reproduire !

16/20


The Royally Series, tome 1 : Royally Screwed
de Emma Chase
Année de sortie : 2016
Éditeur : Everafter Romance
Nombre de pages : 301


Une petite romance qui c'est révélé être exactement ce que j'en attendais, avec un coté conte de fée bien sympa, du coup ça a bien marché.

Nicholas Arthur Frederick Edward Pembrook est le prince couronné de Wessco. Très professionnel il ne déroge jamais à fonctions, et tout le monde l'adore. Sa grand mère, la reine en fonction, suite a une n-ième provocation de son petit frère dans la presse, veut redorer le blason de la couronne. Ellle décide de donner 3 mois à Nicholas pour se choisir un épouse. Il a aussi la mission d'aller à New York pour retrouver son frère et le ramener chez lui. 

Nicholas est totalement ébranlé par cette décision, il ne c'était jamais vraiment vu marié et n'a personne dans le collimateur, il décide donc de profiter du voyage à New York pour faire une grosse pause. Et c'est la qu'il rencontre totalement par hasard Olivia, serveuse dans un salon de thé un jour ou il est un peu bourré. Et celle ci, qui ignore tout de son statu et de son identité lui lance une tarte à la figure à cause de son attitude déplorable ...

Oui vous me direz que ce genre d'histoire ce n'est absolument pas original, et j'en suis tout à consciente. Je sais que ça a été fait et refait, et que celle ci ne restera surement pas très longtemps dans mon esprit.
Mais j'ai tout de même vraiment bien aimé ma lecture. C'était vraiment tout chou, avec une ambiance bien marrante à certains moment et des personnages auquel j'ai tout de suite accroché.

Olivia est une fille très douce et gentille, ça ne l’empêche pas de savoir prendre la parole quand c'est nécessaire ni de se faire respecter. Elle n'est pas naïve et sait bien que sa relation avec Nicholas est temporaire, ils se sont mis d'accord la dessus dés le début. Mais elle a décidé d'en profiter quand même et de passer 3 mois avec quelqu'un qu'elle admire et respecte beaucoup.
Nicholas n'est pas non plus le dominant qu'on pourrait penser, habituer à tout contrôler, non. En fait il a depuis toujours appris à faire des compromis et du coup il est capable de faire des concessions et ne s'attend pas du tout a ce que tout le monde réponde à ses ordre dans la seconde. Il est très digne et assez réservé en fait, du coup pas le genre tape à l’œil ou dirigeant.
Ils connaissent tout le deux les limites de leur relations mais quand l'amour s'en mêle elles deviennent au bout d'un moment plus des contraintes qu'autre chose.

Finalement j'ai trouvé cette romance vraiment très sympa, je cherchais une histoire du genre conte de fée et j'ai été servie. Je suis consciente que ça n'est pas la romance du siècle mais elle a tout à fait fait son office au moment ou je l'ai lu et j'ai passé un excellent moment.

16/20

6 commentaires:

  1. Je cherche les Buroker en version numérique autre qu'amazon... Je crois que c'est peine perdue!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Erf ouaip c'est de l'auto édition et américaine du coup c'est pas évident de les trouver :/

      Supprimer
  2. C'est bon, je n'ai plus de scrupules à abandonner Dragonfury =D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sur que si tu n'as pas aimé le premier, ça ne changera pas beaucoup ^^

      Supprimer
  3. Je ne connais aucun des lires desuqels tu parles ^^ Du coup, il faudrait que je me renseigne un peu plus, certains (notamment les Adrien English) ont l'air intéressants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu n'a rien contre le M/M et les enquêtes, Adrien English pourrait en effet te plaire ^^

      Supprimer