samedi 24 juin 2017

Avis en Vrac #45 : Régis Goddyn, Eloisa James et Ilona Andrews

Salut à tous !

Une fois encore je vais vous faire une série de chroniques dans un seul billet !



 Le sang des 7 Rois, Livre 2
de Régis Goddyn
Année de sortie : 2013
Éditeur : L'Atalante
Nombre de pages : 406


Surprenant, il n'y a pas d'autres mots plus juste pour désigner ce tome, il m'a vraiment bien eu ! Et j'ai adoré ça.

Dans ce tome on avance dans l'intrigue, les personnages évoluent.
Je dirais qu'au niveau de mon plaisir de lecture celui ci est mieux passé que le premier. Dés le début on était dans l'action, vraiment la suite directe. On n'a pas cette impression de mise en place au début. Et je trouve que c'est vraiment un gros point fort mine de rien. Du coup j'ai totalement été plongé dedans et je n'ai pas du tout trouvé ça long.

Au final il ne se passe pas énormément de chose par rapport à l'histoire principale. Mais ça n’empêche pas nos personnages d'évoluer, de se rapprocher ou de s'éloigner de leur point de chute etc ... C'est bizarre de dire ça mais il se passe aussi plein de choses, chaque personnage est confronté à des difficultés qu'il doit surmonter. Orville s'affirme dans son rôle et sur ce qu'il a vraiment envie de faire. Rose continue son voyage et commence à se poser plein de questions. On découvre qui sont vraiment les rebelles et ce qu'est Orville. Au final on est plus sur une dispersion des différents enjeux généraux. Tout ce beau monde lutte pour le pouvoir de plu belle.

On a toujours aussi une flopée d'autres points de vue temporaires qui nous renseignent sur certains points de la situation ailleurs, histoire de nous donner un point de vue plus général de ce qu'il se passe de partout.
J'ai trouvé qu'en fait la situation s'équilibrait entre les différentes parties en jeu. Tout le monde est en plein dans ses magouilles mais pour l'instant on n'a pas trop d'idées de comment tout ça peut évoluer ni vers quel coté.

D'autant plus qu'il y a une révélation surprise à un moment. Et celle ci je ne l'avais pas du tout vu venir ! J'étais littéralement choquée. Et je dois dire que ça change carrément totalement notre point de vue sur l'histoire. Ce changement à vraiment marché pour moi, vu comme ça, malgré tout, il marche et bien !
Du coup ça me rend vraiment très curieuse de mieux comprendre les tenants et les aboutissants. J'ai encore plus de questions qui se succèdent et dont je veux la réponse.

Du coup je dirais que c'était vraiment un bon tome, il n'a pas eu le début difficile du précédent et il a vraiment su capturer mon attention et la garder jusqu'au bout !

17/20



Les Duchesses, tome 1 : La débutante
de Eloisa James
Année de sortie : 2015
Éditeur : J'ai Lu
Nombre de pages : 405


Je ne m'attendais pas du tout à ce genre de récit en commençant cette romance historique. J'ai été très agréablement surprise par ce que j'ai découvert.

En fait c'est un récit qui se concentre plus sur le coté historique et de nombreux personnages que la romance elle même.
Du coup je comprends aussi ceux qui ont moins aimés parce que c'est différent de toutes les autres romances historiques de la collection.

En fait le titre de la série donne déjà un bon indice parce que le personnage concerné par la romance n'est pas une duchesse, du coup ça ne m'a pas forcement choqué que ça soit effectivement la seule duchesse de l'histoire qui prenne la place.

Lady Roberta a décidément peu de chance. Son père, poète farfelu et amateur de femmes légères, lui met des battons dans les roues quand il s'agit de son mariage. Elle décide donc de prendre les choses en mains et part rejoindre à Londres une lointaine cousine (au 5ième degré quand même) avec qui elle pense qu'elle a plus de chance de se caser : la duchesse de Beaumont.
Celle ci est de retour après des années passées en France suite à une grosse dispute avec son mari. Et du coup elle a du mal à se faire aux mœurs anglaises qui trouvent que les français sont dépravés et n'ont aucune bonne manière. 


Un jour une ancienne amie la visite et lui demande de l'aider. Son mari est mort, il c'est suicidé après avoir perdu une parti d'échec (le jeu à la mode) contre celui qu'on appelle le meilleur joueur anglais, le duc de Villier. Elle sait que la duchesse est très douée dans ce jeu, ayant passé des années avec celui qui est le meilleur joueur mondial que même de Villier admire. Elle demande donc à ce que la duchesse humilie publiquement de Villier en le faisant perdre en beauté contre elle.
Les choses se compliquent quand Roberta tombe fille amoureuse de de Villier lors de leur première rencontre et elle décide de l'épouser, envers et contre toutes les recommandations des autres femmes qui la préviennent que c'est un gougeât et qu'il a autant de maitresses que de paire de bottes. Et aussi au grand dam du comte de Gryffyn, le frère de la duchesse qui se verrait bien aussi dans la vie de la jeune fille.

La duchesse défie donc de Villier dans une partie longue, un coup par jour, qui se jouera dans sa chambre. Mais il se trouve que son mari n'a pas l'intention de la laisser faire, car il pense (comme toute la haut société anglais) que l'enjeu de la partie est l’accès au lit de la duchesse et malgré le fait que les amants soient normalement acceptés par tous, il n'a pas l'intention de laisser sa femme avec de Villier. Il la défie donc à son tour pour la même récompense.
Cette double parti d'échec défraie donc la chronique et affole tout le monde à Londres, devenant le centre de toutes les rumeurs les plus folles.

L'originalité vient du fait que nous suivons tour à tour tout les personnages concernés par l'histoire. Et donc au final la romance en elle même prend très peu de place dans cette histoire de mœurs ou chacun ment et tente de séduire les autres.
En fait on a vraiment un air des Liaisons dangereuses au niveau de l'ambiance (sans que ça ai aucune ressemblance autre). Tout le monde essaye de pousser les avantages dans son sens quitte à manipuler ou séduire un/une innocent(e) pour y arriver. Tout n'est que calcul pour déstabiliser l'autre, au fil des jours de cette partie.


J'ai trouvé ça vraiment virevoltant, il se passe toujours quelque chose de nouveau, la situation n'est pas du tout figée et le fait de suivre tout les personnages engagés donne vraiment une multitude de points de vue intéressants. D'autant plus que la situation est assez complexe, chaque personnage ayant ses propres objectifs.

Bien que la grande majorité de ce livre soit plus un livre de mœurs de l'époque plus qu'une romance, j'ai vraiment bien aimé cette lecture. C'est fascinant les manipulations qui s'engagent de tout les cotés.



16.5/20



Dynasties, tome 2 : L'étincelle sous la glace
de Ilona Andrews
Année de sortie : 2017
Éditeur : Avon Books
Nombre de pages : 389


Un second tome qu'on a attendu longtemps mais qui se révèle être aussi bon que je l'avais imaginé. Une réussite !

Nevada est cette fois ci à nouveau obligé de prendre une enquête dangereuse. La femme de Cornelius a été assassinée et pourtant le crime reste impuni. Hors sa femme était une avocate respectée travaillant dans une des plus grosses firmes de la ville, tenue par une des familles les plus influentes et fortunées. Pour que même eux n'enquêtent pas c'est soit qu'ils sont impliqués, soit qu'ils savent qui c'est et ne veulent pas intervenir car ils pensent que c'est trop dangereux. Du coup dans les deux cas Nevada risque très gros car elle s'attaque à de très grosses puissances politiques qui ont largement de quoi s'attaquer à elle et à sa famille.
Mais la jeune femme n'a pas l'intention de laisser tomber, Cornelius est un ami et elle sait qu'il n'a personne d'autre vers qui se tourner.


J'ai vraiment bien apprécié cette enquête. On explore cette fois ci le coté plus politique et influence des grandes familles.
Nevada se rend bien compte qu'elle a touché la corde sensible quand sa vie se retrouve quasiment immédiatement après le début mise en danger. Mais heureusement "Mad Rogan" a pris les devants, il a bien l'intention de la protéger, même contre sa volonté. Car lui sait bien dans quel type de guêpier elle se fourre et que malgré toute sa bonne volonté cette fois ci ceux contre lesquels elle joue ne joueront pas franc jeu.

Le rythme ne faiblit pas tout du long. On est emporté par une vague d’éléments qui arrivent au fur et à mesure et qui apportent tous leur pierre à l'édifice.
J'ai vraiment bien aimé la participation de Rogan, même si c'est vrai que sa façon de forcer la main de Nevada pourrait être mal prise. Mais vu qu'il ne le fait jamais que pour lui sauver la vie et que toute ses décisions se sont révélées nécessaire je pense finalement c'est que un peu Nevada qui joue avec le feu ici. Elle est tellement habituée à être seule à gérer la situation et avec juste ses moyens qu'elle voit Rogan un peu comme la grosse artillerie. 


J'ai beaucoup aimé aussi le fait qu'on en apprend plus sur par mal de personnages secondaire, comme par exemple Augustine que j'apprends à respecter un peu plus à chaque fois, et la famille de Nevada avec Bern, la grand mère et surtout la sœur Catalina qui a un pouvoir génial mais totalement effrayant !

Bref, un super tome qui ne me donne qu'une envie, celle de lire la suivant !
  
17/20

10 commentaires:

  1. Trois bonnes lectures, finalement, ça fait toujours du bien. ;-)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai tellement hââââte de lire le tome 2 de Dynasties en français !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, c'est l'avantage de lire en VO sur le ocup, je n'ai pas pu résister. Le T2 arrive à la rentrée en VF plus que quelques mois ^^

      Supprimer
  3. Les 7 Rois est celui qui me tente le plus, même s'il traîne dans ma WL depuis des lustres !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une série que j'apprécie énormément pour l'instant =) Hâte de lire la suite ^^

      Supprimer
  4. Ah bah si, tu as commencé une nouvelle saga historique ! Et en plus elle a l'air plus que sympa. Je la note de suite dans ma wish .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et encore une série longue celle ci :P
      Très bon début en tout cas =)

      Supprimer
  5. Je viens de lire le tome 1 de Dynasties, et quand tu parles de Cornélius et d'Augustine, j'ai juste envie de dire : c'est qui déjà ? je les connais ?
    Ca fait peur !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, Augustine c'est le "chef" de Nevada, celui qui l'envoie faire son enquête (enfin la force quoi).
      Cornelius c'est un personnage plus secondaire, je ne me souviens plus de mémoire ou on le retrouve mais sur le moment j'avais bien ça en tête xD Je vais rechercher :p (ils ont peut être changé les prénoms en VF?, ou alors plutôt ils sont appelés par leurs noms de famille et leur maison et donc on retiens moins leur prénom)

      Supprimer