mardi 8 mars 2016

The Dresden Files, book 07 : Dead Beat by Jim Butcher





Titre Original : Dead Beat
Date de sortie :  2006
Éditeur : Roc
Nombre de pages : 513

Avis de Lianne

Harry est de retour, environ 1 ans après la fin des événements du tome précédent.
Cette fois ci l'un des grands méchant lui fait un chantage, si il ne retrouve pas un livre d'ici trois jours, il arrivera de très mauvaises choses à Murphy. 
Mais ce qu'ignorait Harry, c'est que le livre en question est en fait un manuscrit perdu, seul reste du plus grand des nécromanciens. Et que tout les disciples du-dit Nécromancien sont a sa recherche. Si ils trouvent le livre avant Harry, la ville de Chicago tombera, et des milliers d'humains mourrons, si il le trouve en premier et qu'il le donne comme prévu à son ennemi, c'est sans doute un destin bien pire qui attend le monde, la destruction ne s'arrêtera pas à juste une seule ville. 
Harry n'a pas le choix, il doit retrouver le livre avant les Nécromanciens et ça ne sera pas si facile ...

Encore une fois un excellente aventure d'Harry Dresden. 
Pour ceux qui ne le savent pas, Harry est vraiment un héros malgré lui, dans le sens ou il ne recherche pas la gloire, ni même la reconnaissance, mais il ne peux pas s’empêcher de résoudre les problèmes si il sait que des personnes sont en danger. C'est un survivant, il en a vu de toutes les couleurs et on ne compte plus maintenant le nombre de fois ou sa vie n'a tenu qu'a un fil. Il connait pourtant les risques de chacune de ses interventions, c'est pour cela qu'il se traite lui même d'idiot, il se fait toujours avoir en beauté et c'est lui qui fini blessé ou en danger parce qu'il est beaucoup trop gentil. 
C'est toujours contre tout attente qu'il arrive à s'en sortir, mais les blessures s'accumulent à force et on se demande des fois comment il fait pour tenir debout. Et le pire de tout c'est qu'il n'est pas en colère, ni triste, ni même revanchard, il connait sa mortalité et accepte les conséquence sans jamais rien demander à quiconque. 
Un nouveau Sidekick rejoint la bande dans ce tome, Butters, le type le plus improbable qui soit, très intelligent, mais très émotif et totalement peureux et lâche, Harry se sent obligé de le protéger vu qu'il est arrive par hasard dans l'histoire, au mauvais endroit au mauvais moment et que sa vie est en danger.
Ce qui entraîne de nombreux passages vraiment marrant ou Butters est complétement bloqué sur place par sa peur et ou Harry doit en plus de gérer la situation venir le débloquer et le motiver à bouger.
"Because Thomas is too pretty to die. And because I'm too stubborn to die. And most of all because tomorrow is Oktoberfest, Butters, and polka will never die."
Niveau ennemis cette fois qui dit Nécromanciens dit zombies et pas en petit nombre, et je dois dire que la dernière partie était excellente, vraiment, je suis encore morte de rire à l'idée et je me demande pourquoi personne n'a jamais eu l'idée de faire la même chose avant, et c'est hilarant xD
Vive Sue ! Elle rox tout !!
 L'intrique est vraiment sympa car on est vraiment dans le flou total sur l'histoire pendant une bonne partie du roman, ce qui fait que je n'avais pas du tout imaginé la fin avant qu'elle arrive, l'auteur sait bien brouiller les pistes jusqu'au moment ou d'un coup Harry trouve l'indice et hop tout concorde !

Bien sur l'évolution du background sur ce tome est génial aussi pour le futur et j'ai hâte de voir ce que Harry va en faire, mine de rien il a gagné une grosse bataille d'influence sur le Conseil, et même si ils n'ont pas eu le choix je sens qu'il va le payer très cher dans le futur, et j'ai hâte d'en savoir plus sur ce qui est dit dans les dernières pages, si vraiment c'était vrai, ça peut donner vraiment un scénario grandiose !!

17/20

2 commentaires:

  1. Oh oui, Butters est vraiment sympa ! Et ce tome est effectivement très bon. De toute façon, à partir des tomes 5-6 ils sont tous super :)

    RépondreSupprimer