mardi 15 mai 2018

Keiko, book 1: Dark Run de Mike Brooks






Année de sortie : 2015
Éditeur : Del Rey
Nombre de pages : 432
Genre : Science Fiction





Mon avis :

Malgré le fait que ce livre ne révolutionne rien j'ai tout de même passé un bon moment en le lisant grâce à une intrigue classique mais qui marche et toute une galerie de personnages (plus ou moins) sympathiques.

La petite bande de l'équipage du Keiko est très disparate. Tous ont un passé plus ou moins secret et difficile, et jusqu'ici tout le monde a tout fait pour y échapper et ne pas en parler. La troupe est menée par le capitaine Ichabod Drift qui les fait survivre en prenant de petits contrats plus ou moins légaux ou ils s'en sortent souvent en trichant.

Mais le passé du capitaine le rattrape et son ancien employeur qu'il avait fuit réapparait et lui fait un chantage : soit il livre rapidement une marchandise mystérieuse pour lui, soit celui ci diffusera toutes les informations sur son passé qu'Ichabod veut cacher.
N'ayant pas le choix, et en forçant l'avis de son équipage, Ichabod décide de faire la mission. Mais bien sur rien ne se passe comme prévu et c'est plus d'ennuis qu'ils n'avaient jamais eu qui tombent sur la petite troupe qui va devoir lutter pour s'en sortir et surtout se venger ...

On est vraiment dans un roman d'aventure dans l'espace, avec une intrigue qui fait penser aux western avec des bandes de hors la loi confrontés aux shérifs du coin. On suis avec plaisir les différents personnages, le livre étant vraiment basé sur leurs interactions et leurs problèmes internes et externes.

J'ai vu de nombreuses personnes faire des comparaisons entre Firefly et cette série et je suis tout à fait d'accord, on est dans le même genre d'univers visuel, d'intrigue et de personnages en marge de la société et qui essayent de survivre dans un contexte difficile.

Du coup c'est pour moi le principal défaut si il fallait en trouver un, c'est que tout est assez prévisible. En dehors des révélations sur les personnages eux même, tout le reste est du très classique dans le genre et on voit directement ou va aller l'intrigue. Après bien sur le point est de savoir comment il vont y aller qui est tout l’intérêt du livre, heureusement.

Au niveau des personnages j'avoue que je me suis bien attachée à cette bande de rogues qui ne sont jamais bien mauvais malgré tout ce qui leur est arrivé. Chacun a vraiment sa personnalité et se démarque des autres.

C'est sur que vu la façon dont l'intrigue est faite le personnage le moins sympathique est le capitaine lui même. Même si on comprend ses motivations on a souvent limite envie que son équipage se débarrasse de lui vu tous les ennuis qu'il leur apporte. Par contre j'ai bien aimé l'idée d'une rédemption, le fait que malgré tout on sent qu'il aime son équipage et qu'il est vraiment désolé pour tout ce qu'il se passe et le fait que son passé revienne leur jouer des tours après toutes ses années.

Parmi l'équipage j'ai particulièrement apprécié Apirana le géant maori qui prend sous son aile Jenna la jeune hackeuse du groupe (ou tech comme ils l'appellent). Ces deux la sont vraiment les deux personnages qui ont le plus l'image de gentil du groupe. C'est aussi les deux dont le passé est le moins caché et qu'on découvre dés le début du livre.

Tout les autres personnages ont aussi bien fonctionné avec moi, de la pilote toujours à râler et fofole à l'ingénieur qui ne voudrait pas être ici mais qui reste tout de même, j'avoue que je suis une cliente assez facile sur ce genre de petit groupe en général, j'aime suivre leurs interactions,et ici ça n’échappe pas à la règle.

Au final je dirais que si on ne s'attend à rien de révolutionnaire ce roman marche bien. Il est sur des thèmes classiques mais solides et fun qui fonctionnent toujours à mon avis. Après on accrochera ou pas avec l'équipage et c'est ça qui fera qu'on aime le tout ou pas, ça dépendra vraiment des gouts des lecteurs. De mon coté je lirais la suite en espérant que l'auteur arrive à nous faire une intrigue un peu plus originale cette fois.

16/20

2 commentaires:

  1. là, ce sera non. Pas assez d'originalité ou le petit plus. Trop de lectures donc, j'ai déjà plein de bouquins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est dommage parce que c'était une bonne lecture sinon, mais je comprend parfaitement qu'il faille faire un choix :p

      Supprimer