mercredi 13 juin 2018

Sandman Slim, book 2: Kill the dead de Richard Kadrey






Année de sortie : 2010
Éditeur : Eos
Nombre de pages : 434
Genre : Urban Fantasy




Mon avis :

Un second tome bien meilleur que le premier qui m'a vraiment redonné envie de continuer la série.

Lucifer est en visite sur terre, il vient entre autre superviser un biopic réalisé à son honneur par un studio de cinéma financé par les grandes familles Sub Rosa. Ayant besoin d'un garde du corps il engage Stark, surnommé par tous Sandman Slim maintenant, pour le seconder dés qu'il sort de son hôtel.
Celui ci accepte car après des mois de pseudo-paix, la Goldan Vigil qui le payait pour des missions à risque jusqu'ici, a décidé de choisir son camp et qu'il n'était pas assez en odeur de sainteté pour eux.  Il a donc besoin d'argent. Ce apport providentiel tombe bien parce que c'est ce moment que choisi quelqu'un pour commencer à faire apparaitre des zombies un peu partout en ville, et il n'y a que Sandman Slim qui puisse les arrêter ...

Je dois avouer sur cette série que j'étais mitigée sur le premier tome. Il restait tout à fait sympa mais son ambiance au final plus déprimante que portée sur l'humour et le fait qu'il lui manquait une petit touche en plus pour le rendre unique ont fait que j'ai eu un peu l’impression de passer à coté.. Du coup j'ai décidé de tenter ce second tome en me disant que si celui ci ne changeait pas la donne j'abandonnerais la série.
Mais j'ai eu vraiment raison de le tenter car ce tome ci était vraiment bien mieux et il m'a vraiment donné envie d'en savoir plus sur le personnage de Stark et sur ses aventures. J'ai apprécié aussi le fait que la série a vraiment réussi à se séparer de sa ressemblance avec les Eric Carter que j'avais noté dans le premier tome (ce qui est un peu contradictoire parce que cette série date de bien avant, mais bon, vu que je les lis après je ne peux pas m’empêcher d'y penser).

Évidemment on ne peux pas parler de ce tome sans parler du personnage de Lucifer, vous l'imaginez bien. Et même si finalement on ne le vois pas très souvent dans le tome il reste fascinant. Bien sur in l'a déjà vu apparaitre dans plein d'autres séries, c'est un grand classique, mais j'ai trouvé celui de cette série particulièrement intéressant.
En fait on a l'impression de voir un vieux boss de la mafia, sans pitié et rodé à toutes les manigances, mais qui aurait conservé un corps jeune ce qui lui permet de faire encore usage de son charme indéniable. Le mélange est vraiment bien fait et en fait un personnage qu'on a à la fois vraiment pas envie de rencontrer dans certaines circonstance mais qu'on est quand même curieux de voir tout en ayant peur de se faire nous aussi avoir.
En plus le coté cinéma, strass, paillettes, Stars, donne une ambiance bien sympa à ce tome.

Un point important aussi ici est le fait que pour moi il y avait bien plus d'humour dans ce tome ci que dans le précédent qui m'avait donné une image plutôt déprimante du monde au contraire. Et j'avoue que j'ai pas mal rigolé, Stark ayant vraiment un humour second degré qui apparait toujours dans les pires moments. On voit bien que c'est sa façon de se protéger, de toujours trouver le truc inapproprié à dire ou à penser, mais le résultat est quand même vraiment drôle la plupart du temps.

Le personnage de Stark s'approfondit dans ce tome, on peut vraiment dire qu'il évolue. On comprend bien que dans le premier il était dans une situation tendue et ne faisait que survivre finalement. Il lui faut donc du temps maintenant pour se remettre dans les rails, vivre sa propre vie et décider de ce que sera son avenir, chose qu'il avait oublié depuis longtemps.

En fait ici il commence vraiment à ressentir son autre lui même, et si ici cette autre moitié est sortie de façon un peu brutale j'ai hâte de voir comment il va faire maintenant pour la gérer. C'est un personnage très torturé, il commence tout juste à le comprendre lui même en fait, il était tellement pris dedans avant qu'il ne s'en rendait pas du tout compte.
De toute façon j'ai tendance à bien apprécier ce genre de personnages double qui ont peur de leurs propres réactions car ils ne sont pas sur de pouvoir se contrôler.

Au final un tome que j'ai vraiment bien apprécié, le personnage de Sandman Slim me plait vraiment bien plus que dans le premier et j'ai hâte de voir la suite de son évolution !
16.5/20

Mon avis sur le premier tome de la série : Sandman Slim,

Aucun commentaire:

Publier un commentaire