mercredi 27 juin 2018

SPI Files, book 2: The Dragon Conspiracy de Lisa Shearin






Année de sortie : 2015
Éditeur : Ace
Nombre de pages : 292
Genre : Urban Fantasy





Mon avis :

Un second tome très sympathique. Il m'a un peu moins marqué que le premier mais il a tout de même été une lecture rapide, légère et divertissante donc un bon moment.

Mac est une seer, en gros elle est capable de voir à travers tout les glamours, déguisements et voiles magiques quelconques que déploient les surnaturels pour se cacher des humains. Ancienne journaliste, elle travaille depuis peu au SPI, une espèce de police du surnaturel dont le but est de s'occuper, si besoin avec la force, de faire en sorte que le surnaturel ne soit jamais révélé aux yeux des humains.

Mac et une grosse partie de l'effectif du SPI surveillent une soirée de gala qui a lieu au Metropolitan Museum of Art (le Met) pour la vente aux enchère d'une grosse collection d'art privé. En effet dans cette collection ont été regroupés un ensemble d'énormes diamants appelés les "œufs de dragons", qui appartenaient originalement aux Romanov. Ces diamants appartiennent en fait à un boss de la mafia russe, qui se trouve être lui même un dragon et qui est présent sur place pour surveiller la transaction.

Alors que la soirée se déroulait sans heurts, soudainement une statue d'un trio de harpies située juste à coté des œufs de dragons prend mystérieusement vie. Et sous les yeux médusés de centaines d'humains, le trio fracasse la vitrine des diamants, les récupère et s’envole sans que personne ne puisse les arrêter.
La situation devient très vite un enfer pour le SPI, car il leur faut tout gérer à la fois, de la presse aux humains présents, sans parler du dragon très en colère qui les accuse d'avoir orchestré eux même le vol des diamants ...

Étant une ancienne journaliste, on ne peux pas dire que Mac ai le background idéal pour faire parti de cette unité d'élite d'enquêteurs qui ont très souvent affaire à plus gros et plus dangereux qu'eux. Du coup elle est protégée en permanence par son partenaire Ian. Dans ce tome ci celui ci a commencé à la former au maniement des armes à feu, mais elle est encore loin de maitriser la chose.

Ce que j'aime bien dans cette série par rapport à Mac c'est que mentalement c'est une femme forte, elle n'hésite pas à se lancer au devant du danger si sa présence peut faire changer les choses par exemple, mais jamais de façon téméraire ou inconsciente. Souvent elle est limite tremblante de peur mais ça ne l’empêche pas de faire son devoir si il est vraiment nécessaire. D'ailleurs physiquement elle n'est pas du tout au niveau et ça se sent, elle le sait très bien et fait tout pour s'améliorer sur ce point.

C'est vraiment une bleu dans tout les sens du terme. Elle m'a souvent fait rire par sa naïveté sur certains points qui peuvent me semblaient logique à moi qui lit pas mal de policiers. Mais d'un autre coté elle a un bon esprit analytique et dans l'action elle garde toujours un certain recul et ne cède jamais à la panique. En gros je trouve son personnage bien équilibré, pas trop fort, avec des faiblesses mais aussi beaucoup de potentiel.

Ce tome ci était bien plus porté sur l'action que le précédent. L'histoire était plus grandiose aussi, et du coup je dirais peut être un peu moins crédible : J'ai du mal à imaginer comment concrètement ils ont pu s'en sortir sans révéler le surnaturel vu tout ce qu'il se passe.

On rencontre principalement trois type de monstres dans ce tome : Les dragons, les harpies et les gorgones. J'avoue qu'il y a peu de séries d'urban fantasy ou on trouve ce genre de créatures, mais elles sont tout de même plus courantes et connues que les Grendel du tome précédent. par contre le traitement des gorgones est tout à fait original et bien trouvé, et apporte un petit coté d'originalité à l'ensemble.

Et je termine sur un point très positif pour moi : le développement final m'a totalement surprise. Je ne m'attendais pas du tout à ce que se soit ce coupable la, c'était bien joué.

Au final ce tome ci était très distrayant bien qu'un peu moins original et crédible que le précédent. Je l'ai lu quasiment d'une traite et je trouve que ce genre de lecture joue très bien son rôle pour me changer les idées entre deux autres lectures plus fortes.

16/20


Mon avis sur le tome précédent : tome 1 : The Grendel Affair,

Aucun commentaire:

Publier un commentaire