mardi 24 octobre 2017

Honor Harrington, tome 04 : Au champ du déshonneur de David Weber






Titre original : Field of Dishonor
Année de sortie : 2006
Éditeur : J'ai Lu
Nombre de pages : 445
Genre : Science fiction





Résumé

 Après la victoire de Hancock, le procès en cour martiale de Pavel Young va enfin pouvoir commencer. C'est un nouveau défi pour Honor Harrington, car le capitaine Young bénéficie de puissants appuis et pourrait bien s'en sortir une fois encore. Honor est bien décidée à l'en empêcher, même si elle doit pour cela livrer une bataille bien plus difficile que toutes celles qui ont précédé. Car cette fois il ne s'agit plus d'un conflit militaire mais bien d'un combat politique, qu'elle doit mener seule.

Mon avis

Ce quatrième tome de la saga Honor Harrington a une ambiance bien différente de ses prédécesseurs. Je dois dire que pour moi pour l'instant c'est de loin le meilleur de la série. Honor grandit bien en tant que personnage, elle fait face à tout ce qu'elle n'aime pas, notamment le fait de devenir une figure publique, elle subit aussi beaucoup émotionnellement parlant et se combativité est à son maximum pour se battre contre cet ennemi qui la suis depuis si longtemps.

Jusqu'ici, en dehors de moments bien spécifiques, j'avoue que si elle était très efficace et intelligente dans ses choix, j'ai toujours imaginé Honor limite timide, du genre un peu effacée. Je parle surtout pour sa vie personnelle, car il est clair que niveau professionnel elle est un ennemi à ne pas se faire. Du coup j'ai toujours eu un peu de mal à vraiment m'attacher à elle, elle subit plus quelle n'agit en fait.
Mais dans ce tome nous voyons enfin son vrai visage, celui qu'elle est capable d'avoir si on la pousse à bout. Et j'ai adoré ce changement, de voir sa double face en fait. Elle remonte bien dans mon estime pour le coup, j'avoue que même si ce n'était pas forcement le meilleur moment pour elle, j'ai adoré ce personnage et j'avais vraiment le sourire tout du long du passage avec cette Killer Honor. Et même ensuite en fait car si elle a retrouvé son humanité elle est bien plus tranchante et active qu'avant.

Au niveau de l'intrigue elle même, ne vous attendez pas à des combats spatiaux ou à retrouver l'antagoniste de toujours dans ce tome. Pour une fois on peut dire que toute l'intrigue se déroule sur terre, ou du moins pas dans des vaisseaux. Du coup niveau action et batailles c'est vraiment très light. Mais on se concentre sur l'ennemi intérieur, celui qui ne pourra pas être battu à coup de laser mais à coup de politique et de procès.
Car oui ce tome est vraiment énormément basé sur la politique interne. En fait limite à certains moments j'avais l'impression de revoir l’élection de Trump en direct tellement les parallèles sont facile à faire. C'est vraiment hyper typique des moments ou on voudrait pouvoir faire quelque chose mais le système lui même nous empêche et on est vraiment pris dans une vague qui nous bloque. En fait dans toute la première partie on a envie de crier à l'injustice tellement on se sent impuissant. Mais heureusement la fin change tout et j'ai adoré la façon dont ça se déroule.

Du coup je comprends que ce tome n'ai pas plu à certaines personnes, vu que c'est vraiment différent des trois précédents. Mais pour ma part il a été le déclic au niveau du personnage d'Honor que je ne regarderais plus jamais de la même façon.
Je dois dire que ça fait vraiment plaisir, parce que j'avoue que j'avais un peu de mal sur les tomes précédents. J'espère que les tomes suivants sauront vraiment reprendre les éléments de celui ci pour les combiner aux batailles spatiales car ça pourrait vraiment donner un coup de boost à la série. 

17/20

10 commentaires:

  1. Un de mes tomes préférés, même si les combats sont effectivement absents, ce qui peut déstabiliser celui qui s'est lancé dans ce cycle uniquement pour cet aspect. Tu verras, le tome 5 est lui aussi très bon, et une fois de plus pour des raisons autres que le pur volet militaire.

    RépondreSupprimer
  2. Cool, j'ai hâte de le lire celui-ci!!!
    Sans doute pas tout de suite, mais très bientôt, tu me donnes encore plus envie de le découvrir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui on en est presque au même niveau toutes les deux, j'ai hâte de voir ce que tu va en penser !

      Supprimer
  3. Je ne connais absolument pas cette série, mais on sent bien que tu t'es fait plaisir avec ce tome. Très bonne chronique ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un des "classiques" de la SF des 10 dernières années , j'attends de voir pour la suite =)

      Supprimer
  4. Je fais partie de ceux qui ont moins apprécié ce volume que les précédents, du fait effectivement de l'absence de combat spatial, qui est pour moi le truc que Weber écrit le mieux.
    Je trouve qu'il est à la limite du grotesque dans sa description de la romance et pas très subtil dès qu'il est question de politique. Du coup, ce volume avait un assez fort handicap. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha bin, je n'ai pas trouvé les combats spatiaux particulièrement intéressants dans les premiers tomes.

      En fait pour moi ce qui n'allait pas c'est que c'était énormément de blabla pour 10 pages de combats ensuite, du coup j'étais déjà au comble de l'ennuie quand ils arrivaient et ils n'arrivaient pas à me réveiller xD (contrairement à ceux de la flotte perdue par exemple que j'ai vraiment super apprécié)

      Supprimer
  5. Ah! je suis entièrement d'accord avec toi! Le meilleur jusqu'à présent et j'adore ce léger changement avec un développement des personnages.
    L'absence de bataille ne m'a pas génée tellement le reste est prenant. Belle critique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :P Malheureusement je n'ai pas aimé le suivant mais bon, je compte bien continuer à avancer la série ^^

      Supprimer