samedi 15 avril 2017

Druide de Olivier Peru





Titre Original : Druide
Année de sortie : 2010
Éditeur : J'ai Lu
Nombre de pages : 603




Résumé

1123 après le Pacte.
Au nord vivent les hommes du froid et de l'acier, au sud errent les tribus nomades et au centre du monde règnent les druides. Leur immense forêt millénaire est un royaume d'ombres, d'arbres et de mystères. Nul ne le pénètre et tous le respectent au nom du Pacte Ancien. Les druides, seigneurs de la forêt, aident et conseillent les hommes avec sagesse mais un crime impensable bouleverse la loi de toutes les couronnes : dans la plus imprenable citadelle du Nord, quarante-neuf soldats ont été sauvagement assassinés sans que personne ne les entende seulement crier.
Certains voient là l'oeuvre monstrueuse d'un mal ancien, d'autres usent du drame comme d'un prétexte pour relancer le conflit qui oppose les deux principales familles régnantes. Un druide, Obrigan, et ses deux apprentis ont pour mission de retrouver les assassins avant qu'une nouvelle guerre n'éclate. Mais pour la première fois, Obrigan, l'un des plus réputés maître loup de la forêt, se sent impuissant face à l'énigme sanglante qu'il doit élucider… Chaque nouvel indice soulève des questions auxquelles même les druides n'ont pas de réponses.
Une seule chose lui apparaît certaine : la mort de ces quarante-neuf innocents est liée aux secrets les plus noirs de la forêt.

Mon avis

Un début mitigé mais qui fini par remonter la pente et de manière que j'ai vraiment bien aimé.

Pour ce que je n'ai pas aimé au début du livre, je pense que c'était surtout qu'il me fallait un temps d'adaptation au style. Le fait que tout soit raconté à la troisième personne met une une espèce de barrière aux sentiments j'ai trouvé. On a l'impression que c'est quelqu'un qui nous raconte l'histoire et du coup je ne ressentait pas du tout les émotions des personnages. Surtout qu'on est pas trop dans le détail au début, j'avais plus l'impression que les personnages passaient d'un étant émotionnel a un autre en un claquement de doigts, ce qui n'aide pas à se plonger dedans. 
En fait c'est vraiment ça le point qui m'a le plus dérangé jusqu'à ce que je m'y fasse : l'impression de ne pas comprendre les changements d'émotions car ils sont juste expliqué froidement et rapidement. Par exemple a un moment donné Obrigan passe de la suspicions à la colère pour finalement devenir ami avec quelqu'un en moins d'une page et j'étais perdue dans ce que je devais ou pas ressentir concernant la situation.

Bon, heureusement cette impression c'est résorbée par la suite.

En se qui concerne le scénario, je n'ai rien à redire. l'histoire se tiens, elle est bien développée. Contrairement à certains je n'ai pas trouvé de longueurs, le rythme étant un peu lent mais ça ne gène pas les choses vu qu'on suis l'enquête d'Obrigan et dans une enquête il y a toujours des moments ou on ne trouve rien.
Ce coté enquête c'est d'ailleurs un des points que j'ai bien aimé, j'ai adoré les mystères et les recherches, on est à la limite dans une ambiance de thriller fantasy pendant une grande partie du roman.

Il y a une vrai ambiance dans ce livre, on est sur un univers totalement unique en fait, on n'a pas de références ni de comparaisons à faire avec d'autres et je trouve ça vraiment super, cette nouveauté.
Le livre joue avec nos peurs du noir, de l'inconnu, des secrets du passé.
Les humains présents sont vraiment tous nuancés, bien qu'on ne les suive pas vraiment souvent. Au début on voudrait prendre un camp et en faire les gentils et l'autre les ennemis mais en fait impossible car des deux cotés il c'est passé des horreurs et des deux cotés ils sont fautifs et en même temps ils ne l'ont pas vraiment voulu vu que la guerre est présente depuis des générations.

J'ai aussi adoré la morale de l'histoire. Je ne peux pas trop en dire pour ne pas spoiler mais ça m'a un peu fait penser à une morale de comics, ou on dit que de grands pouvoir amènent de grandes responsabilité et que le pouvoir corrompt.
Le fait que la peur et l'envie font faire des horreurs aux gens alors qu'il n'y avait aucune raison au départ et que tout aurait pu bien finir si la confiance avait régné. C'est un peu un constat triste mais vrai quand on voit l'actualité en se moment.

Au final un livre qui a mal commencé mais qui c'est fini très bien, je peux vraiment dire que je l'ai aimé, malgré tous les défauts que j'ai vite oublié dans la seconde moitié du récit !

16/20

8 commentaires:

  1. j'avais bien aimé ce livre aussi. Mais un cran en dessous de la saga Martyrs, du même auteur !

    RépondreSupprimer
  2. C'est marrant moi je l'ai adoré, autant que Martyrs en fait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça doit vraiment être la troisième personne que je n'aime pas, dans certains cas, parce que c'est vraiment ce que je reproche à l'ancienne SF, je n'arrive pas à me sentir proche des personnages quand ils sont racontés de loin, et la c'est exactement la meme chose, même si j'ai réussi à finir par l'oublier xD

      Supprimer
  3. Bon, voilà un autre auteur à découvrir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouii, ça vaut le coup je pense pour l'instant, je n'ai pas tout lu de lui mais Martyrs et celui ci sont vraiment sympa =)

      Supprimer
  4. Super contente que tu ai apprécié ta lecture :)
    J'espère qu'il en sera de même pour les prochaines que je t'ai choisies pour le challenge !

    RépondreSupprimer